“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

De la baby gym pour éveiller les sens à la halte-garderie

Mis à jour le 26/11/2016 à 05:17 Publié le 26/11/2016 à 05:17

De la baby gym pour éveiller les sens à la halte-garderie

Des séances de baby gym sont mises en place à l'initiative du Centre communal d'action sociale sur les différentes structures d'accueil de la petite enfance.

Des séances de baby gym sont mises en place à l'initiative du Centre communal d'action sociale sur les différentes structures d'accueil de la petite enfance.

Existantes depuis deux ans déjà à la crèche des Moneghetti, la halte-garderie « Le Petit Prince » les propose à son tour depuis le 8 novembre dernier. Animées par les éducateurs sportifs de la Ville, ces séances procurent un bienfait très apprécié chez des jeunes enfants de 18 mois à 4 ans.

«Ces séances stimulent l'éveil au niveau de la motricité et la découverte sensorielle », explique Noémie Girard, infirmière. « Il y a un parcours qui permet de toucher, courir, grimper, rouler, se balancer...le but est de laisser les enfants autonomes le plus possible, afin qu'ils expérimentent eux-mêmes les sensations. Nous découvrons aussi les enfants différemment, au niveau de la motricité et des comportements, certains oublient leur timidité et se lâchent ».

À la halte-garderie « Le Petit Prince », la séance baby gym a lieu tous les mardis à la salle Cérimonia - pour des enfants répartis en deux groupes - et dure 1 heure pour chaque groupe.

Un moment vite passé, pour cette activité qui semble beaucoup leur plaire !

éveil de la motricité ou découverte sensorielle, cette galipette bien accompagnée plaît particulièrement aux petits bouts.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct