“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

De gros travaux pour attirer de grands joueurs de tennis

Mis à jour le 16/02/2016 à 05:02 Publié le 16/02/2016 à 05:02
En creusant le talus situé derrière le court central, un espace de 500 m2 a été dégagé, permettant la construction d’un bâtiment sous terre accueillant notamment une nouvelle salle d’échauffement.

En creusant le talus situé derrière le court central, un espace de 500 m2 a été dégagé, permettant la construction d’un bâtiment sous terre accueillant notamment une nouvelle salle d’échauffement. Photo Michael Alesi

Monaco-matin, source d'infos de qualité

De gros travaux pour attirer de grands joueurs de tennis

Le succès du Masters 1 000 n'est pas éternel. Aussi les organisateurs du tournoi s'emploient-ils à améliorer sans cesse les conditions d'accueil des joueurs et du public au Monte-Carlo Country Club

Certes, le cadre du Monte-Carlo Country Club est idyllique. D'accord, le tournoi monégasque est le premier Masters 1 000 de la saison sur terre battue. Bien entendu, la météo et la qualité de l'accueil sont de précieux atouts. Mais tout ceci n'est pas forcément suffisant pour garantir au Monte-Carlo Rolex Masters la participation, chaque année, des meilleurs joueurs de tennis de la planète.

Pour une simple raison: «Les plus grands ne sont pas obligés de jouer ce tournoi, rappelle Philippe Rialland, le directeur adjoint du Rolex Masters. Alors, nous faisons le maximum pour soigner l'accueil des joueurs, être à leur écoute, rester attentifs à leur bien-être, pour qu'ils s'inscrivent l'année suivante. C'est dans les gènes de l'équipe d'organisation.»

Bâtiment sous terre

Dans cette optique de faire toujours mieux pour les joueurs, les spectateurs et les journalistes, la Smett (Société monégasque pour l'exploitation du tournoi de tennis), l'organisateur du Masters 1000 de Monaco, a lancé, dès la fin de la dernière édition, d'importants travaux. En creusant le remblai situé derrière le court central, un espace de 500 m2 a été gagné.

Un bâtiment a ainsi été construit sous terre. Il accueille tout d'abord un vaste entrepôt dans lequel seront rangés tout le matériel publicitaire, les chaises d'arbitres et de juges de lignes, ou encore les objets de merchandising.

Ensuite, et surtout, plusieurs espaces destinés aux joueurs, situés tout près du court Rainier-III, sont en cours d'aménagement : une salle de fitness, une autre pour l'échauffement, une pièce pour le podologue et une dernière qui permettra de développer une nouvelle technique de récupération, la « Tecarthérapie » - les connaisseurs apprécieront.

Faire toujours mieux

«Quand nous avons eu l'idée de créer ce bâtiment, voici trois ans, nous n'imaginions pas que nous allions anticiper les exigences de l'ATP, sourit aujourd'hui Philippe Rialland. L'été dernier, une nouvelle réglementation a été votée, rendant obligatoire la présence d'une salle de gym et d'échauffement avec des normes très précises. C'est précisément la salle que nous avons aménagée.»

Une chance. Sans quoi les organisateurs auraient dû négocier avec l'ATP une période nécessaire pour réaliser les aménagements devenus obligatoires.

Et comme le MCCC n'est pas forcément bien adapté pour accueillir un tournoi de tennis d'une telle importance, un projet de travaux en chasse toujours un autre. «C'est encore confidentiel mais nous envisageons de nouveaux aménagements, tournés cette fois-ci vers le public et les médias», souffle le directeur adjoint du tournoi.

Faire toujours mieux pour préserver l'attrait du Monte-Carlo Rolex Masters.

Pourquoi les joueurs sont tous fous du tournoi monégasque

 

Les quatre raisons du succès pour Philippe Rialland, directeur adjoint du tournoi.
Les quatre raisons du succès pour Philippe Rialland, directeur adjoint du tournoi. Photo A.C.

Les plus grands joueurs du monde sont quasiment tous présents au Monte-Carlo Rolex Masters. La recette du succès? Elle est expliquée en quatre points par Philippe Rialland, le directeur adjoint du tournoi.

1. Le cadre. «Il est exceptionnel, sans équivalent, avec un court central surplombant la Grande Bleue.»

2. Le climat. «La météo est un atout très apprécié des joueurs et du public.»

3. L’accueil. «La qualité de l’accueil au club et en Principauté est reconnue. Depuis dix ans que les joueurs prennent leurs quartiers au Monte-Carlo Bay, ils sont enchantés, disent que c’est l’un des plus beaux hôtels du circuit. Et ils ont tout à proximité.»

4. Le calendrier. «Notre tournoi est le premier Masters 1000 sur terre battue de la saison.» Il constitue ainsi un premier vrai gros test avant Roland-Garros.

Les spectateurs eux aussi bichonnés

Photo archives Franck Fernandes

Les travaux réalisés pour créer notamment une salle d’échauffement proche du court central ont permis d’aménager un nouvel espace pour le public. Il se situe au-dessus du bâtiment construit et se veut un lieu de détente. Des bancs seront installés, permettant aux spectateurs de grignoter leur sandwich ou de se reposer entre deux rencontres. À noter aussi que, pour la première fois, le wifi sera généralisé et gratuit dans l’enceinte du Monte-Carlo Country Club durant le tournoi.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.