Rubriques




Se connecter à

Dans la voiture ou à la maison, une seule solution : le télétravail

Il y a certains jours ou l'on se dit qu'on est au bout d'un système… Hier, à 8 heures, il fallait quarante minutes pour avancer de quelque deux cents mètres autour du centre-ville de Cap-d'Ail.

J.D. Publié le 08/04/2017 à 05:24, mis à jour le 08/04/2017 à 05:24
C'est la première fois dans l'histoire de la commune qu'un incident de ce type met autant de temps à être réparé. La faute à des conduites vétustes.
C'est la première fois dans l'histoire de la commune qu'un incident de ce type met autant de temps à être réparé. La faute à des conduites vétustes.

Il y a certains jours ou l'on se dit qu'on est au bout d'un système… Hier, à 8 heures, il fallait quarante minutes pour avancer de quelque deux cents mètres autour du centre-ville de Cap-d'Ail. Et ce n'était pas beaucoup plus rapide alentour. Des heures et des heures d'embouteillages et un exercice surprise pour mesurer sa résistance au stress.

Alors, après des heures passées dans la voiture, vous êtes plutôt amusé ou exténué ?

« Ça fait une heure que je suis parti de chez moi et je suis encore coincé au feu de la Moyenne corniche ; et il n'y a pas de régulation, fulmine Paul, un chef d'entreprise qui prévoyait quinze minutes pour rejoindre son bureau situé à la tour Odéon. Et en plus, je n'ai pas pu prendre de douche ni même me faire un café… Parce que je n'ai pas d'eau depuis jeudi soir ! »

 

Heureusement qu'il est parti avec 100 % de batterie dans ses deux téléphones et son ordinateur portable parce que sa berline est devenue son bureau. Alors oui, pour ce résident cap-d'aillois qui habite quasiment sur l'avenue du Trois-Septembre, la coupe est pleine, parce que « les bouchons, c'est tous les jours », parce que « la circulation, la chaussée et les infrastructures sont gérées comme si on était en rase campagne alors que la basse corniche est un des axes majeurs d'où entrent et sortent plus de 100 000 véhicules par jour ! »

Olivier a bien tenté, lui aussi, de prendre sa voiture pour emmener ses enfants scolarisés à Monaco. Lui habite l'avenue Pierre-Weck. Mais face au même constat, il a opté pour les baskets. « J'ai emmené la plus jeune à pied jusqu'à l'école des Révoires ; et le grand a pris le bus de l'entrée de Monaco jusqu'au collège Charles-III. » A 9 h 15, le père de famille promenant un beau et gros chien frétillant, remontait tranquillement la basse corniche : « Quel calme ; c'est quand même agréable ! » Et c'est depuis la maison qu'il travaillera avec le chant des oiseaux en prime.

Autre vie, autre tempérament mais même solution : le télétravail.

Le télétravail, oui bien sûr, surtout depuis l'été dernier et l'entrée en vigueur de lois qui le permettent dorénavant entre la France et Monaco. Alors, après les premiers connectés dans la ville il y a quelques semaines, ce serait temps que la fibre optique puisse très vite réellement arriver chez tous les Cap-d'Aillois.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.