“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Dans la cuisine de Naomi

Mis à jour le 06/08/2016 à 05:04 Publié le 06/08/2016 à 05:04
Chantre de la nutrition efficace, Naomi Buff.	(DR)

Dans la cuisine de Naomi

Cette Britannique, fondatrice du blog « Naomi's Kitchen » et consultante pour plusieurs restaurants en Principauté entend affirmer l'importance du bien-être par la nutrition

Réveille ton âme et transforme ton corps. C'est le mantra de Naomi's Kitchen. Un blog de bien-être créé par Naomi Buff.

Cette Anglaise, résidente monégasque depuis six ans est à la fois coach, businesswoman, cuisinière, blogueuse et chantre de la nutrition efficace. Un cocktail détonnant à l'image des recettes, smoothies et douceurs qu'elle partage sur le web. De la cuisine « imaginée pour les gens que j'aime » glisse-t-elle dans un sourire.

Car c'est justement son fils qui a poussé Naomi a entamé cette reconversion dans l'univers healthy. « Nous avons déménagé de Londres à Monaco il y a presque six ans. Mon fils Charlie avait un an à l'époque. Du jour au lendemain, il s'est mis à refuser toute nourriture. Ça a duré plusieurs semaines. Les médecins me disaient ''donnez-lui du yaourt, ça va passer'' mais je sentais que ce n'était pas ce qu'il fallait ».

Un jour, dans un bar à jus de Nice, l'enfant goûte au jus de pomme, carotte, gingembre commandé par sa mère. « Il l'a bu d'une traite, et ce malgré le gingembre qui est assez fort ».

« On m'a demandé mes recettes »

Un acte fondateur pour cette mère de famille, qui se documente aussitôt et s'équipe. Mixeurs, centrifugeuse, livres de cuisine, Naomi se met en quête de recette pour satisfaire l'appétit de son fils avec des fruits et légumes.

« Tous les jours, je préparais à Charlie des jus et des smoothies. Mes amis me voyaient faire ça. Je leur expliquais les bienfaits des aliments. Certains ont goûté et m'ont demandé mes recettes ».

Ses talents pour marier les saveurs et les aliments la sortent de sa cuisine. Direction le web où elle lance son blog : Naomi's Kitchen. Couplé avec des séances de masterclass organisées « d'abord à la maison avec d'autres mamans connues à l'école ». Puis dans les cuisines du Fairmont Monte-Carlo, premier restaurateur monégasque à lui accorder sa confiance.

« Je me suis inspirée de la culture culinaire d'autres pays, notamment du Liban d'où mon père est originaire. Mon idée est de faire simple, de donner des clés pour bien se nourrir. Aujourd'hui encore d'ailleurs, mon fils ne mange pas de légumes, il préfère les boire ».

Sa formule miracle ? Intégrer les superfruits à son alimentation quotidienne.

Baie de Goji, feuilles de matcha ou graines de shia par exemple. Ingrédients qui composent une série de mélanges nutritifs qu'elle commercialise désormais. Pendant plusieurs mois, elle s'est formée à la science de la nutrition pour mettre au point ses « blends » voulus pour donner du peps à ses consommateurs.

Des produits qui l'ont conduit à collaborer avec plusieurs restaurants en Principauté. Au Fairmont Monte-Carlo, un petit-déjeuner du bien-être. Pour le Monaco Restaurant Group, des plats équilibrés à la carte du Mozza, du Beef Bar ou du Bouchon.

Bientôt sur YouTube

Un style qui correspond à l'air du temps et au souci grandissant des consommateurs de se nourrir sainement.

« J'ai commencé dans ma cuisine et effectivement mon activité est en train de grandir rapidement. Il faut croire que c'était ma destinée de m'accomplir dans ce domaine » affirme Naomi Buff, consciente d'être dans une dynamique qui se réveille à Monaco.

« Quand je suis arrivée ici, il n'y avait presque rien dans ce domaine. Aujourd'hui, il existe une vraie offre et je suis contente de pouvoir faire mes courses et trouver de bons produits chez Solis Bio, Health Store ou au marché de la Condamine ».

Et quand il s'agit de se nourrir elle-même, « même si je cuisine beaucoup à la maison », elle a un faible pour la cuisine asiatique, réputée diététique, servie chez Nobu, au Maya Bay ou au Bouddha Bar.

Avec des clients recensés au Royaume-Uni, en France et même en Australie, Naomi Buff a aujourd'hui un nouvel objectif : cuisiner devant une caméra pour délivrer des vidéos sur YouTube.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct