“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Dans l'arrière-pays, les routes verglacées piègent les habitants

Mis à jour le 28/02/2018 à 05:12 Publié le 28/02/2018 à 05:12
Journée de galère, hier, à cause des routes gelées. À gauche, des habitants de Castellar sont allés récupérer leurs courses en bas de chez eux et ont tout transporté dans une baignoire et une panière à linge, tirées par des cordes. À droite, un accès privé bloqué par la neige à Castellar et des tuyaux gelés à Menton.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dans l'arrière-pays, les routes verglacées piègent les habitants

Activité luge, le matin.

Activité luge, le matin. Atelier gâteau à l'heure du déjeuner. Bonhomme de neige dans l'après-midi. Et jeux de société dans la soirée. Voilà qui résume les dernières 48 heures pour de nombreux habitants de l'arrière-pays mentonnais. S'occuper plutôt que compter les flocons.

Depuis lundi, certains accès privés du pays mentonnais ont totalement gelé à la suite de chutes de neige très abondantes. Impossible de prendre la voiture comme sur le Col de Castillon. « La neige est tombée sans arrêt. Vingt centimètres au total ! Malgré quelques rotations du chasse-neige et les températures négatives la nuit la route est complètement verglacée et je suis bloquée chez moi…», témoigne Cathy Scuotto.

Même récit glaçant à Castellar. « On ne peut ni monter ni descendre jusqu'à chez nous. Même à pied, c'est extrêmement glissant, témoigne Marlène Fournier, habitante de la route de La Condamine. J'ai vu des voisins pousser leur voiture dont certaines se sont retrouvées en travers. Ca fait trois ans que je vis ici et je n'ai jamais vu ça!»

Marlène est bloquée chez elle, avec son mari et ses deux filles, âgées de 3 et 6 ans. « Impossible d'aller travailler. Alors, on passe des moments en famille à côté de la cheminée et on s'occupe comme on peut.»

Côté ravitaillement, Marlène et son mari se sont livrés à une véritable expédition, hier matin. « Nos courses ont été livrées en bas de chez nous. Nous avons laissé une partie des sacs dans la voiture et nous avons transporté le reste dans une baignoire et une panière à linge, tirées par des cordes. »

La famille n'a pris que le nécessaire. En mode survie. « Du lait, des œufs, de la viande…»

Pour sa voisine Claudia, impossible également de se rendre au travail. « Ma voiture est bloquée et mon compteur d'eau a même gelé dans la nuit. Grâce à l'aide d'un voisin, l'eau est repartie dans la journée.» Pour la mairie de Castellar, il est difficile de venir en aide aux habitants. « Nous avons salé les principaux axes de circulation mais nous n'avons pas les moyens d'aller devant les propriétés privées», précise le maire, Huguette Layet. Les naufragés du froid devront donc prendre leur mal en patience. Surtout que la neige est de nouveau prévue aujourd'hui et demain. L'occasion de perfectionner la construction du bonhomme de neige au fond du jardin.

Et garder ainsi son sang-froid.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.