“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Daniel Boéri en dédicace le 7 mars

Mis à jour le 26/02/2020 à 11:15 Publié le 26/02/2020 à 11:15
Daniel Boéri, doyen du Conseil national, est aussi économiste de formation.

Daniel Boéri, doyen du Conseil national, est aussi économiste de formation. archives Monaco-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Daniel Boéri en dédicace le 7 mars

Ce n’est pas un, mais deux ouvrages que le conseiller national Daniel Boéri dédicacera, le 7 mars en Principauté : l’édition réactualisée de Chine, une stratégie 10/50 et son nouvel opus, Le monde d’avant n’est plus !

Ce n’est pas un, mais deux ouvrages que le conseiller national Daniel Boéri dédicacera, le 7 mars en Principauté : l’édition réactualisée de Chine, une stratégie 10/50 et son nouvel opus, Le monde d’avant n’est plus ! Quatre mutations et un enterrement aux éditions Amalthée.

Doyen du Conseil national, l’élu qui préside la commission culture et patrimoine depuis 2013, est économiste de formation et consultant pour des entreprises internationales.

Dans son livre consacré à la Chine, il explique comment ce pays a réalisé économiquement en dix ans ce que l’Occident a mis cinquante ans à produire.

Dans son dernier ouvrage, il analyse la situation d’un monde à la croisée des chemins face aux mutations, « celle de la technologie et du numérique, celle de l’arrivée du continent asiatique, mais aussi la mutation environnementale et les changements climatiques. À ces trois données, s’ajoute celle de la démographie et d’une question tabou sur l’idée de restreindre la population pour préserver l’avenir. »

Pour l’élu monégasque, c’est un vrai questionnement international. « On ne peut pas ne rien faire face à la démographie », souligne-t-il comme interdépendance avec les questions sociétales qui touchent aujourd’hui tous les pays du monde.

De cette interdépendance, il est question aussi au fil des chapitres jusqu’à l’actualité ressente. « L’exemple est clair avec l’épidémie de coronavirus. La Chine va souffrir beaucoup mais pas seulement. On voit que les répercussions économiques sont mondiales. »

Pour les amateurs, la dédicace se tiendra à Carrefour, le 7 mars, de 11 heures à 14 heures.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.