“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cross des écoles : une 23e édition plébiscitée par les enfants

Mis à jour le 19/04/2018 à 05:07 Publié le 19/04/2018 à 05:07
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cross des écoles : une 23e édition plébiscitée par les enfants

De l'appréhension, des cris de joie, quelques pleurs, parfois de la stratégie individuelle voire collective.

De l'appréhension, des cris de joie, quelques pleurs, parfois de la stratégie individuelle voire collective. Mais surtout du plaisir pour les quelque 700 enfants de la cité venus s'affronter dans le cadre du 23e cross des écoles.

Organisé par le service des sports de la Ville de Roquebrune-Cap-Martin, cet événement sportif a rassemblé tous les groupes scolaires durant deux journées printanières au sein de l'oliveraie du Cap-Martin. Patrick Césari, le maire, est notamment venu saluer les enfants et soutenir les organisateurs.

Placé sous l'égide de l'Éducation Nationale, ces épreuves ont évidemment enchanté les enfants qui ont pu se tester sur différentes distances selon l'âge. Chacun est reparti avec une médaille autour du cou pour sa participation, car c'est bien cela l'important. D'autres se sont peut-être découvert des talents de runner, qui sait ? Le cross des écoles peut se vanter d'avoir touché - déjà - deux générations de Roquebrunois. Et malgré les années qui défilent, le succès demeure toujours le même.

Un départ tonitruant.
Les CP s'affrontent dans l'oliveraie.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.