“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Course princière entre le village et Monaco

Mis à jour le 07/05/2018 à 05:10 Publié le 07/05/2018 à 05:10
Une centaine de coureurs, dont Mika Häkkinen ou Eddie Jordan, s'était donnée rendez-vous sur le parking du port à 8 h.

Une centaine de coureurs, dont Mika Häkkinen ou Eddie Jordan, s'était donnée rendez-vous sur le parking du port à 8 h. JMR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Course princière entre le village et Monaco

Départ cycliste au chant du COCC (comme Champagne & Oyster Cycling Club) hier matin sur le port tropézien.

Départ cycliste au chant du COCC (comme Champagne & Oyster Cycling Club) hier matin sur le port tropézien. Le très huppé club cycliste monégasque courait une nouvelle fois au profit de la Fondation de la Princesse Charlène. Pas de Prince Albert II de Monaco dans ses rangs cette année (lire notre article en dernière page), mais une belle brochette de grands noms de la Formule 1.

Tout ce petit monde était arrivé la veille à Saint-Tropez, ce qui a permis de les voir festoyer au Café de Paris où avait lieu un joyeux cocktail.

«Ici on marche autant à la Guinness qu'à la double vodka !», plaisante un participant qui rappelle que cette réunion n'a rien d'une course cycliste sérieuse mais permet avant tout d'allier bonne cause et fiesta le temps d'un week-end prolongé. La fin des réjouissances a lieu ce lundi, lors d'un déjeuner à la plage Anjuna d'Èze. l. a.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.