“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Coronavirus : une rentrée

Mis à jour le 26/02/2020 à 11:29 Publié le 26/02/2020 à 11:28
Pour les élèves confinés à la maison, ils pourront suivre les cours mis en ligne sur leur espace personnel.

Pour les élèves confinés à la maison, ils pourront suivre les cours mis en ligne sur leur espace personnel. Laurent Martinat

Coronavirus : une rentrée

Mise en quarantaine des profs et élèves, cours en ligne, voyages scolaires limités... Des précautions prêtes à être appliquées dès lundi matin pour éviter la propagation du virus

En pleines vacances de février, c’était réunion de crise au rectorat de Nice pour transmettre, aux inspecteurs d’académie des Alpes-Maritimes et du Var, les consignes sur le Covid-19 expédiées par le ministère de la Santé.

L’objectif du recteur de l’académie de Nice, Richard Laganier, est de mettre en place, dans le calme, des consignes de précaution et de prudence dès lundi matin, reprise des cours. Pour éviter au maximum la propagation du coronavirus qui touche nos voisins transalpins, sans pour autant céder à la panique. Voici les mesures dans le détail.

14 jours de quarantaine

C’est le principe de précaution. Il s’applique aux personnels, aux élèves et à leurs familles qui seraient partis, durant les vacances de février, dans l’un des pays touchés par la pandémie : la Chine continentale, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, et en Italie dans les régions de Lombardie et de Vénétie. À leur retour, ils devront rester chez eux, durant quatorze jours de mise en quarantaine, prendre leur température deux fois par jour et vérifier l’absence de symptôme comme la toux. « Nous appelons chacun à respecter cette consigne sans céder à la peur, lance avec fermeté le recteur, Richard Laganier. Il en va de la responsabilité collective. »

Mobilisation de l’école à l’Université

Pour faire passer ce message, les directeurs d’école, chefs d’établissements, les campus des Alpes-Maritimes et du Var et le Crous Nice-Toulon ont été mobilisés.

À charge pour eux de contacter, par sms, par mail, les élèves, les familles et leurs personnels pour relayer ces consignes.

Recours au télétravail

Pour l’instant, on ignore le nombre d’élèves et d’enseignants qui pourraient être concernés par une mise en quarantaine. « A la suite des premiers échanges entre les personnels et chefs d’établissement, on sait que quelques enseignants ne seront pas à leur poste lundi matin, pour être partis en vacances en Lombardie et Vénétie, indique le recteur Richard Laganier. On les incitera à utiliser le télétravail durant ces quatorze jours d’isolement. » Même chose pour les élèves susceptibles d’être consignés à leur domicile. Ils pourront accéder aux cours, exercices et devoirs qui seront mis en ligne sur leur espace numérique de travail (ENT).

Voyages et échanges scolaires au ralenti...

Principe de précaution oblige, les voyages scolaires prévus vers les destinations à risque, dont l’Italie du nord, seront reportés à l’an prochain. Dans les Alpes-Maritimes, une vingtaine de voyages devait être organisée au retour des congés de février. « Seuls seront maintenus ceux vers les pays non concernés par le Corpid-19. L’enjeu est d’éviter la propagation du virus. »

Menton, aucune mesure spécifique

Malgré leur promiscuité avec l’Italie, les établissements scolaires de Menton ne bénéficieront pas de mesure particulière. S’appliqueront les mêmes principes de précaution et de prudence que dans les autres établissements de l’académie. Ni plus ni moins.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.