“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Coronavirus: la mairie de Monaco aux côtés des plus fragiles

Mis à jour le 21/04/2020 à 17:41 Publié le 21/04/2020 à 17:37
Georges Marsan, le maire de Monaco, a également participé à la distribution de masques offerts par la Fondation Princesse Charlène, la semaine dernière.

Georges Marsan, le maire de Monaco, a également participé à la distribution de masques offerts par la Fondation Princesse Charlène, la semaine dernière. Photo Sébastien Botella

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Coronavirus: la mairie de Monaco aux côtés des plus fragiles

Depuis le début de l’épidémie, la mairie de Monaco s’efforce d’être en première ligne pour aider les aînés à passer la crise sanitaire. Ils sont en charge de la distribution des masques.

Le gouvernement l’a annoncé la semaine dernière, tous les résidents de Monaco vont être équipés de masques en tissus. Une denrée précieuse qui bénéficiera particulièrement aux plus fragiles: les aînés. C’est vers eux que se tourne en premier la mairie de Monaco, chargée de les distribuer.

"La distribution s’est achevée hier soir pour nos résidents de plus de 65 ans. Dix mille kits ont été mis sous pli avec une lettre du Ministre d’État, et distribué à domicile", précise le maire George Marsan.

Confinement individuel

Les résidents plus jeunes ne seront pas oubliés: "C’est la deuxième phase de cette distribution. Ce sont toujours les services de la mairie qui les mettront sous pli, mais ils seront envoyés par La Poste, aux résidents entre 16 et 65 ans.

Ensuite, il y aura une troisième phase pour les résidents de moins de 16 ans, qui bénéficieront de masques en taille enfant", poursuit-il.

Dans quelques jours, tout le monde sera donc équipé. Pour autant, George Marsan, qui est aussi pharmacien, met en garde: "Cela ne doit pas inciter les gens à sortir davantage. C’est une mesure de protection complémentaire, qui sert à se protéger soi-même mais surtout à protéger les autres. Il faut limiter ses déplacements et voir le masque comme un confinement individuel."

Les masques sont lavables jusqu’à 30 fois, ce qui représente donc potentiellement 30 jours d’utilisation. "Dans un mois, une seconde distribution aura lieu, mais par La Poste cette fois."

Cinq fois plus de livraisons

Il n’y a pas que sur les masques que la mairie est active. "Depuis le début de l’épidémie, nous avons maintenu les marchés ouverts et renforcé le système de livraison à domicile. Il y a aujourd’hui cinq fois plus de livraisons qu’avant le confinement", précise le maire.

Et pour les personnes de plus de 70 ans qui le souhaitent, la mairie a augmenté la capacité de distribution des repas avec le concours du Lycée technique hôtelier et de la Société monégasque de restauration. Ce sont ainsi 220 personnes qui bénéficient actuellement d’un ou deux repas livrés à domicile quotidiennement.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.