“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Consécration de la chapelle Jeanne d'Arc

Mis à jour le 14/05/2018 à 05:14 Publié le 14/05/2018 à 05:14

Consécration de la chapelle Jeanne d'Arc

C'est un événement qui n'arrive qu'une fois dans la vie d'une église.

C'est un événement qui n'arrive qu'une fois dans la vie d'une église. Hier après-midi, la chapelle Jeanne d'Arc a été consacrée par l'évêque de Nice, Mgr Marceau. Pile le jour de la fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme - célébrée tous les deuxièmes dimanches du mois de mai.

Un moment important pour la communauté religieuse, avant tout, mais aussi pour le quartier du Careï. À tel point que même en comptant les religieux, le maire de Menton, les représentants des communes alentours et les membres du groupe La Mentonnaise, la petite chapelle était comble pour cette messe un peu atypique.

« Maintenant cette église, par la consécration, va devenir un lieu où le Christ s'établit. La seule fête républicaine chrétienne, c'est celle de Jeanne d'Arc. Comprenez le sens de ce qu'elle a fait pour nous : un pays en lambeaux retrouvait alors sens… et espoir », a commenté le père Guglielmi. Ravi que des personnalités originaires de différents lieux de culte de la paroisse soient présentes.

« Lieu d'accueil »

Des applaudissements viennent clore son discours. Alors que l'évêque se positionne pour bénir les murs de l'église, aidé d'un rameau d'olivier. « Une église est au service de la communauté. C'est pour cela qu'on y tient. Et pas uniquement pour l'histoire ou l'architecture. C'est un lieu d'accueil, une église ouverte - comme le dirait le pape François », clame-t-il. Rappelant combien la mission confiée à Jeanne d'Arc était bien particulière : « garder dans l'unité le pays qui était le sien ». Mission qui, selon lui, est toujours d'actualité. Et qu'il incombe aux croyants de perpétuer. « Sainte Jeanne d'Arc nous aide à apaiser les divisions et les oppositions. »

Quelques minutes plus tard, au sortir de l'église, une Jeanne en chair et en os surgit justement sur son cheval. Dans le cadre d'un spectacle sur sa vie, pensé depuis huit mois par Cathie Ferron et son équipe.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct