“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Concours de langue monégasque: c'est parti!

Mis à jour le 13/05/2016 à 05:02 Publié le 13/05/2016 à 05:02
1500 élèves de la 4e à la Terminale ont planché cette année sur ce concours.

1500 élèves de la 4e à la Terminale ont planché cette année sur ce concours. Photo Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Concours de langue monégasque: c'est parti!

Hier, ils étaient près de 1 500 élèves à composer pour espérer ensuite atteindre les oraux

Hier toute la journée, les élèves ont planché sur les écrits du concours. Au menu : des épreuves en langue monégasque adaptées en fonction du niveau des élèves, qui se présentent de la quatrième à la terminale. L'ambiance était studieuse. Sous le regard attentif des professeurs, les élèves se sont creusé les méninges pour déchiffrer et analyser des textes d'auteurs en monégasque.

Facultatif dès la 4e

Le concours, créé par la mairie de Monaco, avec l'Éducation nationale et le Comité des traditions monégasques, existe depuis plus de trente ans. Depuis, son succès ne se tarit pas. Les collégiens de 6e et 5e, pour qui cet enseignement est obligatoire, avaient, eux, passé les épreuves mardi dernier, dans leurs établissements respectifs. Obligatoire de la 9e (CE2) à la 5e pour une heure d'enseignement par semaine, le Monégasque devient optionnel à partir de la 4e. Il peut donc apporter des points au brevet en fin de 3e, et au bac, comme une LV3.

En tout, c'est plus de 1 500 élèves suivant les cours de langue monégasque qui auront passé, cette année, le prestigieux concours. Énormément de nationalités différentes sont représentées dans ce concours.

Les élèves de Terminale ont dû réaliser une traduction d'un texte en français, répondre à des questions dessus, puis rédiger une dissertation sur le thème de l'exposition universelle. Les Première ont écrit sur celui du « train à crémaillère ».

Après ces épreuves écrites, seuls 110 élèves seront alors sélectionnés, en fonction de leurs résultats, pour passer la suite de l'épreuve. Il s'agira alors pour les rescapés de mener un oral devant un jury au début du mois de juin prochain. Les meilleurs seront ensuite récompensés. La remise des prix, en présence du Prince, aura lieu à la fin du mois de juin, à la mairie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.