“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Concours de boules : ça tourne carré à La Turbie

Mis à jour le 19/08/2019 à 10:19 Publié le 19/08/2019 à 10:18
S’il s’agit avant tout d’un jeu, cela n’en reste pas moins un concours où on mesure départager les vainqueurs. Même si les prix (des coupes) sont symboliques.

Concours de boules : ça tourne carré à La Turbie

Hier à La Turbie, les amateurs de boules carrées s’affrontaient dans une ambiance très familiale. L’occasion de prendre conseil auprès d’un pro pour apprivoiser ces cubes imprévisibles

Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond hier à La Turbie. Des dizaines de fadas s’étaient rassemblés dans les rues du vieux village pour taquiner la boule. Mais pas n’importe laquelle !

Vous vous êtes déjà essayé à la pétanque dans les rues pentues ? C’est un coup à perdre la boule. Alors à La Turbie, comme au même moment à Cagnes-sur-Mer, hier, c’est à la boule carrée qu’on jouait.

Un jeu de fou qui permet de bosser un peu son lâcher-prise : à en croire les joueurs d’hier, ces cubes en bois sont incontrôlables. On tire, on pointe, et advienne que pourra. « C’est horrible, peste Corinne, une Turbiasque, alors qu’elle vient de perdre 13/0 avec le sourire. Celle-ci vient de tomber juste à plat. On ne maîtrise rien ! » Il faut dire que le coup d’avant, sa boule avait rebondi dans tous les sens. Alors quelle diablerie est-ce là ? Un coup à tourner en bourrique ! Le jeune Killian a une théorie : « On ne contrôle rien. Sauf pour dégommer les autres ». Une tactique qui a l’air de fonctionner, puisqu’avec son coéquipier Cédric, n° 2 aux deux derniers concours, il écrase pour l’instant l’équipe adverse.

Conseils de pro

Et effectivement, cette stratégie s’approche de la vérité, si l’on en croit le très loquace Oreste, à la réputation de champion. C’est vers lui qu’on nous envoie pour des conseils de pro. Trois cubes en main, nous voilà partis dans un coin du village pour un tête à tête pédagogique. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le prof est… carré.

Règle n° 1 : Se rapprocher du sol. D’après Oreste, quand on tire, il faut s’accroupir. « Si tu restes debout, jamais tu la mets. »

Règle n° 2 : On place ses boules devant le cochonnet. « Tu en poses une devant, au plus près. Comme ça, après, tout ce que tu as à faire, c’est tirer les boules des autres. » Et puis au moins si on nous pousse, c’est pour nous rapprocher du but.

Règle n° 3 : apprise en regardant le patron : tenir le cube en le pinçant entre les doigts, et pas comme une boule sphérique : « Si tu tiens ça comme une vraie boule, ça va partir dans tous les sens ». Et ça ne manque pas : le cube tourne et vire à l’envoi, tombe sur l’arête ou sur un coin, rebondit en tous sens. On va partout, sauf là où on veut aller.

Règle n° 4 : On n’est pas des brutes, on reste raisonnable sur la distance : « Il faut jouer entre 4 et 8 mètres. À plus de 8 mètres, t’as plus la main sur rien. »

Chance du débutant ?

Avec tout ça, j’ai réussi à prendre un point à Oreste. Sans doute la chance du débutant. Comme Michel et Françoise, des Belges d’Ottignies, près de Bruxelles, bien contents d’avoir gagné 13/12. Entre deux cris de joie, ils confient avec lucidité : « C’est la première fois qu’on joue, ça doit être pour ça qu’on a gagné ! »

D’ailleurs, si certains pestent à l’idée d’affronter le vénérable Oreste par peur de perdre, dans les rues du village l’ambiance est plutôt très chaleureuse. L’absence de contrôle sur la trajectoire semble finalement détendre plus qu’elle n’agace.

Le conseil bonus d’Oreste : « Il faut se détendre hein ! Ça ne marche pas à tous les coups ! On est surtout là pour s’amuser ! »

Partout dans les rues de la vieille ville, les équipes s’affrontent dans une ambiance bon enfant.
Position, lancé, force : je prends une vraie leçon de pro par Oreste.
Dans une ambiance fraternelle, les générations jouent ensemble.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct