“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Hameaux de Sospel coupés du monde: les 4 points à retenir de l'énorme chantier e...

Deux lycéens mentonnais à l’Académie des Sciences

La fête foraine de Monaco ouvre ses portes ce vendredi à 14h

Dimanche, venez participer au nettoyage des plages en face au casino de Menton

Impressionnant et en avance sur les délais, le chantier sur le barrage naturel au pied de l'effondrement est un combat contre la montre, face aux jours pluvieux et surtout à la menace des crues potentiellement dangereuses pour le centre-bourg de Sospel.

Études et travaux : où en est-on ?

Complètement barj's !

Mis à jour le 02/07/2018 à 05:10 Publié le 02/07/2018 à 05:10
Une ambiance tahitienne a accompagné les rameurs pour leur arrivée sur le quai de la Société nautique hier midi après 190 km à la rame depuis la Corse.

Une ambiance tahitienne a accompagné les rameurs pour leur arrivée sur le quai de la Société nautique hier midi après 190 km à la rame depuis la Corse. Jean-François Ottonello

Complètement barj's !

Partis de Saint-Florent en Corse vendredi soir, les deux équipes ont ramé jour et nuit à bord de leur barque traditionnelle pour arriver hier midi dans la baie de Monaco

Un an de préparation, 190 km sur l'eau à avaler en 36 heures, à la rame. Une « galère » herculéenne accomplie par les rameurs engagés dans le défi des Barj's 2018. Le jeu de mots entre l'embarcation et l'insouciance qu'il faut pour se lancer dans ce projet n'est pas volé.

Ils ont été une vingtaine, femmes et hommes, à partir vendredi à la nuit tombée de Saint-Florent en Corse pour rejoindre Monaco à la seule force de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct