“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Commerce : quand le cash fait moins recette

Mis à jour le 03/11/2018 à 05:09 Publié le 03/11/2018 à 05:09
Payer un café avec une carte bancaire : la scène semblait relever de la science-fiction jusqu'à très récemment encore. C'est aujourd'hui possible… et de plus en plus répandu.

Payer un café avec une carte bancaire : la scène semblait relever de la science-fiction jusqu'à très récemment encore. C'est aujourd'hui possible… et de plus en plus répandu. Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

Commerce : quand le cash fait moins recette

C'est un sujet qui revient très souvent sur le tapis, en ce moment. Pièces et billets reculent au profit de nouveaux moyens de paiement. Une tendance générale qui se vérifie aussi à Menton

La scène est devenue banale. Un portefeuille jaillit de la poche ou du sac, une carte bancaire en sort, et le rectangle de plastique vient se poser sur le terminal d'un commerçant. Et puis un ticket en sort. ça y est, c'est payé. Aucun code n'a été composé pendant la transaction : c'est le principe du paiement sans contact.

Son témoignage fait écho à une tendance de fond, qui se confirme à Menton comme partout en France : le paiement en liquide perd du terrain. Et de leur côté, les cartes bancaires sans contact ou les applications permettant de payer avec un téléphone se banalisent. D'accord, ces nouveaux moyens...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct