Rubriques




Se connecter à

Commerçants déçus par l'absence d'illuminations dans cette rue de Monaco, la mairie s'explique

Les commerçants de la rue Princesse-Caroline regrettaient que cette année, cet axe piéton de la Principauté n’ait pas été suffisamment illuminé durant les fêtes de fin d’année. La mairie s'explique.

J.B. Publié le 07/01/2022 à 13:47, mis à jour le 07/01/2022 à 13:48
Deux chantiers de la rue Princesse Caroline ont empêché cette année la mairie d’illuminer la rue pour les fêtes de fin d’année. Cyril Dodergny

Ce jeudi, dans notre article consacré aux soldes, des commerçants de la rue Princesse-Caroline regrettaient que cette année, cet axe piéton de la Principauté n’ait pas été suffisamment illuminé durant les fêtes de fin d’année.

Ils pointaient notamment du doigt l’absence du plafond lumineux qui traditionnellement met chaque année en valeur cette rue commerçante.

Une situation qui, de leur avis, les a privés d’une partie de la clientèle et n’a pas aidé aux affaires.

Mise en cause, car en charge des illuminations de Noël sur la Principauté, la mairie a souhaité réagir.

 

"La pose de ce plafond nécessite l’utilisation de petits câbles fixés directement sur les façades des immeubles tout le long de la rue Princesse Caroline, le poids du plafond ne permettant pas de le fixer sur les candélabres ou sur d’autres structures sans la pose de plot en béton disgracieux…"

"Nous étions hors délais pour la création de décors supplémentaires"

"...La destruction prévue pour septembre 2021 de la villa située au 16 rue Princesse Caroline, ainsi que le ravalement de la façade de l’immeuble situé au n°4 de la rue qui a débuté début décembre, ont contraint le service animation de la Ville à démonter ces câbles, rendant à ces endroits-là malheureusement impossible la pose du plafond lumineux.

De plus, poursuit la mairie de Monaco, ces travaux devaient impliquer le passage d’engins de chantier. Au vu de la hauteur des véhicules, il aurait été dangereux d’installer le plafond lumineux.

Enfin, pour rappel les décors des illuminations, sont créés, commandés et fabriqués plusieurs mois à l’avance. Aussi, lorsque les services communaux ont eu connaissance de ces travaux et de l’impossibilité de poser le plafond, nous étions hors des délais requis pour la création et fabrication de décors supplémentaires.

Concernant les déambulations de rues, notamment du père Noël, cette organisation ne relève pas de la compétence communale."

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.