“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Union sacrée pour protéger l'aire marine du Larvotto

Blaise Matuidi récompensé à Monaco pour son engagement envers les jeunes de banl...

Ils testent des balises low cost pour suivre et protéger des tortues en Martiniq...

Plan transport à Nice, maltraitance dans une crèche, polémique à Pôle Emploi: vo...

Sylvie Esparre intègre la Commission Supérieure des Comptes

Comment le diocèse de Monaco veut se moderniser

Mis à jour le 20/12/2017 à 16:21 Publié le 20/12/2017 à 15:48
Une fois achevée, l'Agora regroupera tous les services du diocèse et sera avant tout un lieu de rencontre, comme les places publiques de la Rome antique, qu'on appelait aussi

Une fois achevée, l'Agora regroupera tous les services du diocèse et sera avant tout un lieu de rencontre, comme les places publiques de la Rome antique, qu'on appelait aussi Illustration diocèse de Monaco

Comment le diocèse de Monaco veut se moderniser

Pour financer sa nouvelle maison diocésaine, l'Eglise monégasque se lance dans le financement participatif, parce que cette maison "sera celle de tous".

Le chantier de la future maison diocésaine de Monaco avance à grands pas. Le gros oeuvre est maintenant terminé, il reste les travaux d'aménagement.

Ce bâtiment est une étape fondamentale dans la modernisation de l'église de Monaco, où tous les services éparpillés partout en Principauté seront enfin réunis dans un seul bâtiment.

Un lieu pour tous

Parce qu'elle se veut avant tout un lieu de rencontre, de dialogue, de débat, cette maison sera baptisée Agora, du nom latin des places publiques.

"Cette maison sera un lieu de rencontre et d'échange quelle que soit notre foi, explique Monseigneur Guillaume Paris, vicaire général. Il faut que les gens se disent, "cette maison c'est aussi la mienne".

"Montrer à tous que l'Eglise est ouverte, selon les préceptes le pape François".

Crowdfunding

Et pour cela, mais aussi parce qu'un tel projet coûte cher, le diocèse lance un projet de financement participatif avec la société Monaco Crowdfunding.

Comme pour tout programme de ce genre, il y aura des contreparties, comme un livre sur la cathédrale ou une invitation à dîner avec l’archevêque, ou une visite privée de la maison, durant laquelle le visiteur pourra découvrir les sept étages, avec bibliothèque, chapelle, salle de conférence et salle de projection.


La suite du direct