“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Comment devenir carabiniers du Prince de Monaco ?

Mis à jour le 03/02/2016 à 05:02 Publié le 03/02/2016 à 05:02
Toutes les informations pour devenir carabiniers du Prince, demain au Bij.

Toutes les informations pour devenir carabiniers du Prince, demain au Bij. DR

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Comment devenir carabiniers du Prince de Monaco ?

Demain jeudi 4 février de 14 h à 16 h, le Bureau d'Information Jeunesse de Menton organise, sans rendez-vous, une journée d'information sur le métier de carabinier du Prince de Monaco.

Demain jeudi 4 février de 14 h à 16 h, le Bureau d'Information Jeunesse de Menton organise, sans rendez-vous, une journée d'information sur le métier de carabinier du Prince de Monaco.

Vous aurez à cette occasion toutes les informations nécessaires pour intégrer cette compagnie.

Les missions des carabiniers consistent à assurer la Garde du palais princier, avec tous les jours à 11 h 55 le cérémonial de la relève de la garde. Ce sont eux aussi qui veillent à la sécurité du souverain et de la famille princière, ainsi qu'à l'intégrité de ses propriétés ou résidences et de leurs abords immédiats. Les carabiniers du Prince fournissent également les services d'honneur (cérémonies officielles, civiles et religieuses, aux prises d'armes et défilés), ils veillent à l'exécution des lois et ils participent au maintien de l'ordre public et exécutent toutes les missions commandées par le Prince.

Le public ciblé, ce sont les jeunes de 20 à 30 ans.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.