“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Combien sommes-nous ?

Mis à jour le 16/04/2016 à 05:02 Publié le 16/04/2016 à 05:02
Lors du dernier recensement effectué à Monaco, en 2008, 35 113 personnes résidaient en Principauté. Le chiffre dépassera très certainement les 38 000 habitants en 2016.

Lors du dernier recensement effectué à Monaco, en 2008, 35 113 personnes résidaient en Principauté. Le chiffre dépassera très certainement les 38 000 habitants en 2016. Michael Alesi

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Combien sommes-nous ?

Un recensement général de la population sera réalisé du 7 juin au 29 juillet. Il permettra de connaître le nombre exact d'habitants de la Principauté et de dresser le portrait du pays

Le 29 avril, on apprendra que la population résidant à Monaco a franchi la barre des 38 000 habitants au 31 décembre 2015. Le chiffre n'est pas encore officiel mais il devrait suivre l'évolution constatée depuis 2010. Cela dit, ce ne sera pas une donnée scientifique mais une estimation réalisée par l'Imsee, l'Institut monégasque de la statistique et des études économiques.

À ce jour, le seul chiffre réel, indiscutable, fruit d'un travail de terrain exhaustif réalisé en 2008, lors du dernier recensement de la population, fait état de 35 113 habitants. « Depuis 2009, explique Lionel Galfré, le directeur de l'Imsee, nous actualisons le nombre d'habitants en Principauté chaque année, fin avril. »

« Mais ce n'est qu'une estimation, complète Pascal Ferry, de l'Imsee. Nous partons du résultat du sondage de 2008 : nous ajoutons les naissances et nous déduisons les décès grâce aux données de la mairie de Monaco. Puis, avec l'aide de la Sûreté publique, nous intégrons les nouvelles cartes de résidents et celles qui ont été rendues pour réaliser notre estimation. »

Ces estimations réalisées depuis 2009 seront bientôt confrontées à la réalité puisqu'un recensement général de la population sera réalisé du 7 juin au 29 juillet 2016.

« On va frapper à toutes les portes »

Pendant huit semaines, cinquante agents recenseurs, qui auront été recrutés par la mairie de Monaco, iront à la rencontre de tous les habitants de la Principauté. Ils seront répartis en huit secteurs et chapeautés par autant de chefs de secteur. Pascal Ferry et Delphine Battaglia, employés à l'Imsee, feront partie de cet encadrement, avec six autres représentants de l'administration. « On va frapper à toutes les portes de Monaco, expliquent-ils. Les agents recenseurs se présenteront devant chacun des quelque 20 000 logements répartis dans environ 1 500 bâtiments de Monaco. »

Un travail colossal mais qui a le mérite de l'exhaustivité. Et si personne ne répond au moment de la venue de l'agent recenseur ? « Un avis de passage sera laissé, répond Julie Marty, autre cheville ouvrière du recensement avec Kim Vu. Si, au bout de plusieurs passages, il n'est pas possible de rencontrer les occupants, une enquête de voisinage et une extrapolation statistique seront réalisées. »

Enjeux multiples

Les enjeux du recensement 2016, qui est réalisé à Monaco tous les huit ans depuis 2000, vont bien au-delà de la connaissance du nombre exact de personnes résidant en Principauté.

« Nous voulons connaître l'état de la pyramide des âges, voir si la population monégasque est vieillissante ou pas, indique Lionel Galfré. Nous voulons savoir si, aujourd'hui, Monaco est un pays où l'on vit et l'on travaille ou seulement un lieu de résidence. Il sera aussi intéressant de découvrir le panel des nationalités, noter par exemple si la progression des résidents russes est un fantasme ou une réalité… »

Le directeur de l'Imsee est visiblement très impatient d'avoir des réponses à toutes les questions qu'il se pose. Les résultats du recensement seront rendus publics début 2017.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.