“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Claude Cardone prend la tête du Comité Monaco Luxe Sécurité

Mis à jour le 10/07/2019 à 10:25 Publié le 10/07/2019 à 10:25
Claude Cardone.	(Archives T.M.)

Claude Cardone prend la tête du Comité Monaco Luxe Sécurité

Le mardi 18 juin s’est tenue à l’auditorium du Lycée Technique et Hôtelier une conférence axée sur le partenariat entre les professionnels du luxe, plus précisément spécialistes des métiers de l’horlogerie, de la bijouterie, et de la joaillerie, et la Sûreté publique.

Le mardi 18 juin s’est tenue à l’auditorium du Lycée Technique et Hôtelier une conférence axée sur le partenariat entre les professionnels du luxe, plus précisément spécialistes des métiers de l’horlogerie, de la bijouterie, et de la joaillerie, et la Sûreté publique.

Cette rencontre, présidée par Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, et en présence de Richard Marangoni, directeur de la Sûreté publique et des membres de son État-Major, s’est finalisée par la création du Comité Monaco Luxe Sécurité. Cette assemblée de professionnels a procédé à l’élection de son président en la personne de Claude Cardone, président de la Chambre monégasque de l’Horlogerie et de la Joaillerie.

La mise en œuvre de ce Comité s’inscrit dans le cadre du plan « Sûreté Publique 2020 » dans lequel le projet « Monaco, a safe city » porte sur une réflexion globale en vue d’améliorer les critères de sécurité auprès des partenaires socio-économiques de la Principauté pour un développement d’une relation commune fondée sur la prévention.

À ce titre, la Sûreté publique a édicté des préconisations en matière de sûreté dans deux chartes (VIGILUX et VIGIEXPO) qui ont été présentées à l’assemblée. Un certificat, véritable label de qualité en matière de sûreté, sera délivré aux professionnels qui mettront en application ces recommandations.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.