“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cinq raisons de ne pas rater le salon des jeux vidéos et mangas à Monaco

Mis à jour le 14/02/2018 à 11:01 Publié le 14/02/2018 à 11:00
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cinq raisons de ne pas rater le salon des jeux vidéos et mangas à Monaco

Événement de la pop-culture plébiscité par les geeks, le salon dédié aux jeux vidéos et mangas (24 février au Grimaldi Forum) invite à la nostalgie et dévoile le futur

1. Pour fêter les 30 ans du Club Dorothée avec Jacky

 

Jacky participera à un blind test géant avec le public.	(DR)

À chaque année son invité spécial sur le MAGIC. Après le rappeur-compositeur-acteur-réalisateur et enfant de la culture-pop, Orelsan, c'est Jacky qui aura les honneurs du public cette année. Jacky, oui LE Jacky. Celui du Club Dorothée, référence de toute une génération qui fête, en 2018, ses 30 ans.

"C'est l'anniversaire du Club Dorothée et je ne suis pas certain que j'aurais eu l'idée de faire Shibuya Productions sans le Club Dorothée. C'est grâce à cette émission où passaient Dragon Ball Z, Les Chevaliers du Zodiaque et autres…", a lancé, presque ému, Cédric Biscay en conférence de presse.

Figure de la petite lucarne et de la musique, Jacky participera à un mega blind test en rapport avec le Club Dorothée. « L'occasion de bien se marrer », dixit Cédric Biscay.

Pléthore d'invités prestigieux s'assiéront aussi autour des tables rondes et conférences, comme Bill Sienkiewicz, illustrateur qui travaille - ou a travaillé - sur Elektra: Assassin, Dark Knight, The Grinch, Unforgiven, et le jeu Resident Evil. Il est aussi l'auteur de la couverture de The Walking Dead. "C'est un très grand artiste américain assez rare dans nos vertes contrées", toujours selon Cédric Biscay.

Il sera, au générique des tables rondes, aux côtés de Colleen Doran. "On en avait un peu marre d'avoir que des mecs alors qu'il y a beaucoup de femmes dans le Comics. C'est une grande ponte, connue pour Wonder Woman et d'autres, elle a aussi fait le comics autobiographique de Stan Lee".

À la baguette des débats, les habitué(e)s retrouveront Karen Green, documentaliste à l'Université de Columbia. En marge de ces échanges, une expo retracera l'histoire du dessin japonais.

2. Pour assister au grand défilé de Cosplay et profiter d’une expo

En 2017, Orelsan était l’invité spécial du défilé de Cosplays.
En 2017, Orelsan était l’invité spécial du défilé de Cosplays. Photo DR

Le MAGIC est aussi un spectacle et le temps fort de la journée sera visuel. Un défilé de Cosplay du monde entier décrypté lors de la conférence presse de présentation par Nikita, alias Blanche-Neige: "Cosplay est la contraction de costume-playing, il s'agit avant tout d'incarner ses personnages favoris et, en France, la tradition est de fabriquer son costume soi-même. » Des heures et des heures de travail pour des résultats souvent bluffants. « Autrefois, c'était un loisir plutôt marginal mais c'est devenu un art du déguisement, une discipline à part entière connu du grand public, à tel point qu'on organise des grands concours".

Présenté par Pichu et Siyha Cosplay, le concours monégasque réunira 16 cosplayers du monde entier (Brésil, Taïwan, République Tchèque…). 

"Certains d'entre eux sont de véritables stars dans leur domaine et cumulent des millions de followers".

Des performers paraît-il séduits par la scène qui leur est offerte en Principauté. 

"Une vraie salle de spectacle avec ses lumières, ses places assises, des backstages et des répétitions la veille".

Chaque costume est unique et exclusif au MAGIC. A gagner : deux billets d'avion pour le Japon.

3. Le jeu le plus attendu de 2018 en exclusivité

Shenmue 3 est très attendu.
Shenmue 3 est très attendu. Photo DR

C’est "le jeu le plus attendu de l’année", selon Cédric Biscay. Les images ont fait le tour du monde, la presse spécialisée s’émoustille, chacune des vidéos exclusives du jeu Shenmue 3 sont guettées par les fans.Ils seront servis lors de ce MAGIC où Shibuya Productions, créateur du jeu, promet de dévoiler de nouveaux extraits inédits.

"Ce genre de présentation ne se fait que sur de gros événements comme le Icube de Los Angeles", rappelle d’ailleurs Cédric Biscay.

L’an dernier, des images du remake de Final Fantasy VII avaient déjà été présentées en avant-première à Monaco.

4. Pour découvrir de futurs jeux vidéos, mangas… et nouvelles versions de Cobra ou AstroBoy

Shibuya Productions s’apprête à dévoiler de nouvelles images des très attendus reboots de Cobra et AstroBoy. Deux dessins animés remis au goût du jour, spectaculaires et attendus !
Shibuya Productions s’apprête à dévoiler de nouvelles images des très attendus reboots de Cobra et AstroBoy. Deux dessins animés remis au goût du jour, spectaculaires et attendus ! Photos DR

Ce 24 février au Grimaldi Forum est aussi guetté dans le monde entier pour son rayon de nouveautés…

Les come-back attendus de Cobra et d’AstroBoy

Ils ont marqué les années 80 et imprégné la rétine de millions d’enfants pour une vie.Les dessins animés cultes, Cobra – Return of Joe Gillian – et AstroBoy reviennent dans leur version XXIe siècle.Si les premières images ont été dévoilées voilà quelques mois, les aficionados de ces héros intemporels guetteront la moindre image ou anecdote supplémentaire durant ce salon organisé par Shibuya Productions, co-producteur des deux reboots.

Un concours de création de jeux vidéos axé sur les "sensations procurées"

«Souvenez-vous de cette époque où vous pouviez refaire le jeu plusieurs dizaines de fois après l’avoir terminé, sur bornes d’arcade, consoles ou ordinateurs.» Nostalgique d’un temps où le gameplay était roi et l’obsolescence programmée un mythe, Cédric Biscay et l’équipe du MAGIC organisent, chaque année, un concours de jeux vidéos axé sur le gameplay.

Si l’esthétique a souvent pris le pas ces dernières années dans cet univers du divertissement, c’est donc sur la jouabilité, la maniabilité, mais surtout les «sensations procurées par le jeu» que le jury aura charge de trancher, entre cinq jeux, le 24 février prochain.

Et pour juger de ce «plaisir à progresser et faire évoluer son personnnage», le MAGIC a fait appel à du lourd. «Un jury de très grande qualité» où siégera, entre autres, le créateur de la licence Prince of Persia, Jordan Mechner. A gagner: 100.000 euros d’investissement dans le jeu.

Un concours de mangas sous l’œil d’un des plus grands mangakas japonais

En partenariat avec 16 pays et LEmagazine japonais spécialisé dans l’art du manga (Shueisha), le concours 2018 verra s’affronter cinq candidats qui pitcheront leur projet, tour à tour, devant un jury tout aussi prestigieux.

"On a reçu beaucoup de projets très divers. On a regardé la mise en scène, la narration, l’univers déployé, l’aspect graphique…", précise Hervé Trouillet, ravi que les candidats brisent les clichés.

"Il y a énormément de jeunes, voire très très jeunes, qui ont participé. ça coupe un peu cette idée reçue que les jeunes sont exclusivement sur du numérique".

Côté jury, attention les yeux, Tite Kubo, père de la série Bleach sera de la partie.

"Dans la hiérarchie des mangakas, je pense qu’il n’est le n°4 derrière Dragon Ball, One Piece et Naruto", se félicite Cédric Biscay.

Le vainqueur verra son œuvre publiée en ligne sur Shônen Jump + et décrochera un billet pour un voyage d’un mois au Japon à la rencontre d’un éditeur de Shueisha.

En 2017, le manga Hyper Shiritori, signé Vinhnyu l’avait emporté. Dans un monde "prochain", l’"hyper réalité" y permet de matérialiser les mots pour quelques secondes.

Un écrivain japonais et sa traductrice s’affrontent dans cette discipline devenue sport olympique, en s’opposant leurs idéaux sur le monde de l’édition du livre…

5. Pour entendre Clint Eastwood décrypter la scène du cimetière dans Le Bon, la Brute et le Truand

La fameuse dalle entourée de 5.000 tombes renaît.
La fameuse dalle entourée de 5.000 tombes renaît. Photo DR

Sorti en octobre 2017, sélectionné au Festival du film international de Tokyo et présenté au Festival international du film de Santa Barbara ces derniers jours, le documentaire Sad Hill Unearthed sera présenté à Monaco.

Cinquante ans après le tournage de l'inoubliable scène finale du western Le Bon, la Brute et le Truand, le réalisateur Guillermo del Toro a posé ses caméras dans ce cimetière espagnol où Dame nature avait repris ses droits avant que des passionnés ne déblaient le terrain pour ressusciter le lieu de l'affrontement final entre les principaux personnages. Clint Eastwood en tête.

Cette grande dalle de pierre entourée de 5.000 tombes, où le réalisateur italien avait recréé une étonnante atmosphère d'arène romaine. Un huis clos haletant où seuls les morts étaient spectateurs.

"Je suis un fan de ce western et j'ai eu l'opportunité de pouvoir coproduire ce documentaire, se réjouit Cédric Biscay. Il fallait absolument que j'y aille, c'est la chance de ma vie ! Ce qui est incroyable, c'est qu'on a eu non seulement les témoignages d'Ennio Morricone, de Joe Dante - le réalisateur de Gremlins, de James Hetfield - le leader de Metallica… mais aussi du King, qui est très difficile à avoir, le grand Clint Eastwood!"


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.