“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq défis pour le fort du Cap-Martin

Mis à jour le 25/08/2018 à 05:04 Publié le 25/08/2018 à 05:04
Christian Fiquet-Albin, président de l'association «Fort Maginot Roquebrune-Cap-Martin» compte sur les dons d'objets pour enrichir le site historistique

Christian Fiquet-Albin, président de l'association «Fort Maginot Roquebrune-Cap-Martin» compte sur les dons d'objets pour enrichir le site historistique ci dessous

Cinq défis pour le fort du Cap-Martin

1 Une salle de projection Les eaux de Roquebrune-Cap-Martin abritent les vestiges d'un bombardier allemand «Heinkel 111».

1 Une salle

de projection

Les eaux de Roquebrune-Cap-Martin abritent les vestiges d'un bombardier allemand «Heinkel 111». L'avion s'est abîmé en mer en juillet 1944. Il est submergé, depuis, à soixante mètres de profondeur. Des plongeurs roquebrunois ont réalisé une vidéo de l'épave en très bon état.

La salle de projection serait consacrée à la diffusion de ce film. Christian Fiquet Albin, président de l'association «Fort Maginot Roquebrune-Cap-Martin», voudrait également y installer une maquette de l'avion pour...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct