“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cinq ans d'attente avant d'obtenir satisfaction

Mis à jour le 29/01/2016 à 05:14 Publié le 29/01/2016 à 05:13
Joseph Valette a dit, sans regrets, adieu à « Roquestéron-Grasse ».

Joseph Valette a dit, sans regrets, adieu à « Roquestéron-Grasse ». S. W.

Cinq ans d'attente avant d'obtenir satisfaction

Roquestéron-Grasse se nomme officiellement La Roque-en-Provence depuis un décret du 16 novembre 2015 et la publication au Journal officiel du 18 novembre.

Roquestéron-Grasse se nomme officiellement La Roque-en-Provence depuis un décret du 16 novembre 2015 et la publication au Journal officiel du 18 novembre. C'est le maire Joseph Valette qui a porté ce changement de nom. « Il arrivait très régulièrement que des courriers et des colis s'égarent à Grasse. Autant dire que c'était compliqué de dire aux livreurs de reprendre la route vers l'Estéron ! », justifie-t-il. Mais le méli-mélo administratif touchait également le village, situé de l'autre côté du pont qui enjambe la rivière. « On confond systématiquement Roquestéron et Roquestéron-Grasse, par exemple pour les actes de décès. Un jour,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct