Christian Estrosi veut des tests à destination de tous les Niçois pour dépister le coronavirus

Le maire de Nice Christian Estrosi a adressé ce mercredi 15 avril un courrier au ministre de la Santé Olivier Véran, afin que les tests capillaires pour dépister le Covid-19 et qu'aimerait acquérir la Ville de Nice, soient homologués par les autorités sanitaires.

La rédaction Publié le 16/04/2020 à 18:00, mis à jour le 16/04/2020 à 18:00
Christian Estrosi. Photo Dylan Meiffret

Après avoir prolongé les différents arrêtés pris depuis un mois pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus, Christian Estrosi a annoncé, dans un tweet, vouloir généraliser les tests "pour tous les Niçois".

Pour ce faire, le maire de Nice a adressé ce mercredi un courrier au ministre de la Santé Olivier Véran, afin de savoir si les tests capillaires que la Ville souhaiterait acquérir, seront homologués.

"Je suis persuadé que nous ne réussirons le déconfinement qu'en mettant en place une stratégie globale comprenant, notamment, le port obligatoire du masque et une campagne massive de dépistage", écrit l'élu dans le courrier partagé sur son compte Twitter.

"être opérationnels au début du déconfinement"

"Après avoir décidé de fournir des masques pour tous les Niçois, nous voulons désormais nous mettre en situation d'être opérationnels au début du déconfinement. L'ensemble des fournisseurs nous indiquent que ces dispositifs sont en cours d'homologation par la Haute autorité de Santé depuis plusieurs semaines."

Des tests sérologiques à destination des personnels d'Ehpad, des policiers municipaux, mais aussi des personnels de la collecte propreté et du CCAS sont dans les tuyaux. 

Le maire de Nice aimerait qu'un dépistage soient également mis à disposition des Niçois.

"(...) Nous envisageons, à l'instar des masques, de permettre un dépistage systématique des Niçois qui désireraient en bénéficier: soit parce qu'ils présentent des symptômes et qu'ils souhaitent être pris en charge et éviter de contaminer leur entourage, soit parce qu'ils veulent savoir s'ils sont immunisés grâce à un test sérologique permettant de détecter la présence d'anticorps et ainsi être assurés qu'ils ne peuvent plus à priori contracter la maladie."

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.