“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cherche figurants déguisés pour le tournage d'un film totalement loufoque

Mis à jour le 07/06/2017 à 08:41 Publié le 07/06/2017 à 08:26
Pour le tournage d'une petite vidéo de promotion du « brevet des zinzins du col de Turini »,  le vidéaste breillois est à la recherche de figurants en tenue loufoque.	(Illustration Lez'art création)

Pour le tournage d'une petite vidéo de promotion du « brevet des zinzins du col de Turini », le vidéaste breillois est à la recherche de figurants en tenue loufoque. (Illustration Lez'art création) Illustration Lez’art création

Cherche figurants déguisés pour le tournage d'un film totalement loufoque

Dans le cadre du tournage d'un film de promotion d'une opération loufoque ayant trait au vélo, prévu dimanche, le vidéaste Rémy Masseglia est en quête de personnes déguisées.

Les (anciens) enfants biberonnés aux "Zinzins de l'espace" n'auront pas beaucoup de mal à répondre aux attentes. Quant aux autres, il leur faudra davantage creuser dans leur cerveau droit pour y puiser toute la créativité nécessaire. Car le vidéaste breillois Rémy Masséglia - jamais avare en projets loufoques - compte bel et bien sur la folie d'autrui pour un tournage prévu dimanche.

En ce jour d'élections, il s'est fixé pour principale mesure de plébisciter en images… le vélo.

Dress code: "Zinzin avec ou sans vélo"

En partenariat avec l'établissement niçois "Café du cycliste", il appelle tous les figurants qui le souhaiteraient à se manifester, à 10h30, sur le parking de la gare de Sospel. Avec pour dress code, non pas un joli cycliste bien moulant, mais "Zinzin avec ou sans vélo".

C'est que le projet dont la vidéo se fait l'écho mériterait lui-même la palme (sinon la pédale) de l'extravagance. Et pour cause: il engage les cyclistes chevronnés à grimper le col de Turini par ses trois routes principales… le même jour!

Face à l'ampleur du défi, il fallait bien une vidéo apte à appâter. Dont Rémy Masséglia a déjà toute la trame en tête. "Il y aura un gars qui monte tout seul en vélo. À chaque respiration, il aura un flash. De plus en plus délirant à mesure qu'il manquera d'oxygène." Se succéderont ainsi un baba cool, un enfant à vélo, puis des personnages adaptés aux déguisements que chacun aura choisis.

"Dans le concept, nous avons quelques rôles déjà définis avec des gens prêts à intervenir en mode zinzin. Mais l'idée, c'est surtout de tenir compte de ce que les gens proposeront."

De quoi valoriser de manière familiale et détendue un projet des plus élitistes. "Le brevet s'adresse à des gens soit complètement givrés, soit avec un gros niveau de vélo, reconnaît Rémy Masséglia. Notre objectif à nous, c'est juste que les gens se rassemblent. Il n'y a rien à vendre…"

À noter que le vidéaste est coutumier du fait. En 2012, pour le court-métrage Histoire sans freins, il avait fait appel à une soixantaine de figurants flanqués de vélos anciens. En 2014, pour les besoins de Sur la route des Zavapa, près de 250 hommes et femmes étaient venus constituer une file d'attente de fiction à Piène haute.

Mais le plus fou a déjà été réalisé en 2010. Année où Rémy Masséglia a organisé une "flash grotte" dans les rues de Breil-sur-Roya. En d'autres termes, une flashmob préhistorique. "Des gens étaient venus avec des hanches de bœuf", s'esclaffe-t-il encore. Impatient de voir les accoutrements de chacun, en ce dimanche législatif. Et cycliste.


Savoir+
Les figurants sont invités à se présenter dimanche à 10h30 à la gare de Sospel.
Renseignements sur le brevet des "Zinzins de Turini" sur www.cafeducycliste.com


La suite du direct