Rubriques




Se connecter à

Charlotte Gamba, Volontaire internationale à Madagascar

Dans le cadre de son programme de volontariat, la Direction de la coopération internationale vient d'envoyer une nouvelle Volontaire internationale de Monaco à l'étranger.

Publié le 17/02/2017 à 05:15, mis à jour le 17/02/2017 à 05:15
Charlotte Gamba et Pierrot, l'un des élèves de l'école Ephata à Madagascar.
Charlotte Gamba et Pierrot, l'un des élèves de l'école Ephata à Madagascar. DCI

Dans le cadre de son programme de volontariat, la Direction de la coopération internationale vient d'envoyer une nouvelle Volontaire internationale de Monaco à l'étranger. Charlotte Gamba a démarré sa mission auprès de l'école Ephata, soutenue par la Coopération monégasque.

Cette école spécialisée scolarise des enfants aveugles et malvoyants à Fianarantsoa, à Madagascar.

 

Fondée en 2002 par la Congrégation des Sœurs de Marie Immaculée, Ephata offre un accompagnement adapté au handicap visuel, qui permet aux enfants de pouvoir bénéficier d'une éducation et d'accéder à un degré d'autonomie maximum.

Au cours de cette année de volontariat, Charlotte, juriste de formation, aura pour mission d'assister le responsable administratif et financier d'Ephata, et notamment d'organiser des formations en droit du travail. Elle participera également à la mise en œuvre et au développement des programmes éducatifs de l'école, en particulier le soutien scolaire en français et en anglais. Enfin, cette Monégasque de 24 ans sera chargée de développer une activité génératrice de revenus pour l'école : la mise en place d'une ligne de « taxi-brousse », taxi collectif entre Antananarivo, la capitale malgache, et Fianarantsoa.

Actuellement, 6 VIM sont en mission longue durée dans trois pays d'intervention prioritaires de la Coopération monégasque (Maroc, Burkina Faso, Madagascar).

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.