Charlotte, 12 ans, prépare Harvard

Le regard perçant et la chevelure de feu, Charlotte est une adolescente bien dans ses baskets.

Article réservé aux abonnés
Ax.T. Publié le 10/07/2018 à 05:19, mis à jour le 10/07/2018 à 05:20
Charlotte, 12 ans, va bûcher tout l'été pour préparer l'examen d'entrée à...  Harvard.
Charlotte, 12 ans, va bûcher tout l'été pour préparer l'examen d'entrée à... Harvard. Cyril Dodergny

Le regard perçant et la chevelure de feu, Charlotte est une adolescente bien dans ses baskets. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est déterminée. A 12 ans (oui 12 !), elle vient de passer le bac français. Elle a obtenu un très bon 17 à l'oral, 8 à l'écrit (mais elle se rattrapera, pas d'inquiétude) et 18 en TPE.

Il y a deux ans, nous l'avions rencontrée : elle était la plus jeune candidate au brevet des collèges (qu'elle a évidemment obtenu haut-la-main). Expatriée au Canada, elle était de retour à Menton où vivent ses grands-parents ces jours-ci. Le temps de faire un détour par Nice-Matin pour nous raconter la suite de son périple.

Elle a donc passé les épreuves anticipées du bac. Elle vit au Canada avec ses parents et son jeune frère (Alexandre, 11 ans, champion de ski) où elle poursuit sa scolarité par correspondance. L'été sera studieux pour elle puisque Charlotte prépare les épreuves d'entrée à… Harvard. Rien que ça. Elles vont avoir lieu en septembre et lui permettront, si les fées qui se sont penchées sur son berceau poursuivent leur boulot, d'intégrer la prestigieuse université américaine un an plus tard.

« Je voudrais être médecin urgentiste. C'est une évidence depuis que j'ai 5 ans. » Une vocation, donc. Est-ce utile de rajouter que la jeune fille est une virtuose de violon en plus du reste ?

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.