“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Chantal Thomass décore l'ETE sur le port

Mis à jour le 30/01/2017 à 05:09 Publié le 30/01/2017 à 05:09
La célèbre créatrice de mode a inauguré le lieu qu'elle a imaginé, en jouant avec les codes féminins et glamour qui ont fait sa renommée.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Chantal Thomass décore l'ETE sur le port

La créatrice de mode a mis en scène le décor de ce nouveau restaurant cabaret le long de la darse Sud, où elle a imposé ses codes d'une certaine élégance à la française

C'était un bar inspiré par la soul music. C'est aujourd'hui un cabaret glamour. Exit le Black Legend, bienvenue l'ETE. Ouvert il y a quelques mois sur la darse Sud, ce nouvel établissement de nuit vient de faire peau neuve. Avec à la manœuvre, une ambassadrice du chic à la française, Chantal Thomass.

La créatrice de mode se plaît parfois à donner dans la décoration. Après un hôtel à Paris, la voilà aux commandes de ce projet monégasque.

« La proposition » se souvient-elle, « m'a été faite il y a presque deux ans alors que je participais au salon Luxe Pack. Les propriétaires de l'ETE m'ont approché, je crois que les épouses de ces messieurs appréciaient mon travail » sourit, malicieuse, la créatrice de lingerie, derrière son éternelle coupe de cheveux au carré couleur ébène.

Touche glamour

L'affaire a pris un an et demi. « J'ai accepté car d'abord ça m'amusait, puis je trouvais intéressant de penser un lieu qui est à la fois un bar, un restaurant, un lieu de nuit. Et puis j'aime beaucoup Monaco où il existe des endroits magnifiques ».

En filigrane de ce projet, Chantal Thomass avoue avoir découvert la Côte d'Azur.

« Je ne connaissais pas vraiment. J'étais passée à Monaco, à Saint-Tropez. Mais ces derniers mois, des amis m'ont proposé de créer une boutique éphémère à Beaulieu-sur-Mer où je me suis installée quelque temps. J'ai pu profiter de ces endroits, en hiver, la mer, le ciel bleu, les promenades au Cap Ferrat, c'est incroyable ».

Un programme solaire qui tranche avec le noir omniprésent dans sa création pour l'ETE. « Je suis arrivée avec mes codes » avoue-t-elle. Un noir élégant qui se mue en arabesque sur le bar et vire à l'intense dans le mobilier laqué. Touche glamour, Chantal Thomass a aussi dessiné le mobilier, dont les pieds de certains guéridons en forme de bouche pulpeuse couleur passion.

Infatigable, la créatrice s'est depuis attelée à une collection de bouquets pour Interflora à l'occasion de la Saint-Valentin. Puis une ligne de linge de maison. Et le show au Crazy sur lequel elle a collaboré vient d'être prolongé de trois mois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.