“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Challenge Rainier-III : belle victoire de la SBM Offshore J/70 : la jeune série qui monte

Mis à jour le 11/02/2017 à 05:08 Publié le 11/02/2017 à 05:08
L'équipe de la SBM Offshore.

L'équipe de la SBM Offshore. P.d.T.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Challenge Rainier-III : belle victoire de la SBM Offshore J/70 : la jeune série qui monte

Dans le cadre du Challenge Rainier-III, trois nouveaux matchs avaient lieu.

Dans le cadre du Challenge Rainier-III, trois nouveaux matchs avaient lieu.

La SBM Offshore s'imposait face à l'équipe de la Poste Monaco, jusqu'alors mieux placée au classement général. La SBM, organisée et incisive, prenait l'ascendant sur son adversaire très rapidement puisque, dès la 9e minute, Jeroen Vernooij ouvrait le score et son équipe scorait ensuite trois autres buts. De son côté, la Poste n'en marquait qu'un seul : 4-1 à la mi-temps. Au cours du second temps de jeu, ils parvenaient à inscrire un deuxième but grâce à Julien Cohen. Ils caressaient alors l'espoir de revenir au score, mais ce fut de courte durée : avec deux nouveaux buts, la SBM mettait fin au suspense. C'est sur le score final de 6 à 2 que tous les joueurs se félicitaient dans une très bonne ambiance.

Les Pompiers de Monaco, quant à eux, ouvraient la marque dès le premier quart d'heure de jeu face à Gramaglia, suite à une belle action de Charly Omedes. À la 26e minute, Steven Leciaguecahar, seul au point de penalty, aggravait facilement le score, sans que l'équipe Gramaglia ne puisse marquer : 2-0 à la pause. La deuxième période repartait sur le même schéma et les Pompiers se montraient encore plus dominants avec un troisième, puis un quatrième but, respectivement signés par Baptiste Omedes et Jean-Philippe Dominiak.

Le Groupe SMEG/SMA, qui affrontait l'équipe de la mairie, faisait durer le suspens. À la mi-temps, la mairie pensait avoir fait le plus dur puisqu'elle menait 2-0. C'était sans compter sur la détermination sans faille des hommes de Francesco Sofia, qui reviennent à égalité avant le coup de sifflet final. Un match nul qui laisse les deux adversaires sur leurs positions respectives au classement : la mairie conserve sa deuxième place, derrière la SBM Administration et devant le Goupr SMEG/SMA, troisième avec un match en moins. Ce lundi, deux nouveaux matchs auront lieu puisque MR Concept affrontera les Carabiniers du Prince, et le CFM Indosuez Wealth se mesurera à la SBM Administration.

Seven : Barclays Monaco se détache (Premium)

En seven, plusieurs matchs se voyaient reportés pour cause d'intempéries. Un match était tout de même joué entre les leaders de la poule Premium.

Barclays Monaco confirmait son leadership et s'imposait face à l'AS Turbie (4-2). Après un score nul et vierge durant toute la première période, les locaux ouvraient la marque à la 32e minute, grâce à Loïc Barral. Ce premier but déclenchait alors une réaction en chaîne de la part de Barclays et notamment d'Edoardo Romano.

En effet, l'attaquant inscrivait un triplé en seulement quatre minutes. Après une réduction du score très temporaire de l'AS Turbie, Barclays enfonçait le clou avec un quatrième but à la 50e minute. Malheureusement, chaque équipe recevait respectivement un carton rouge, signe d'une forte tension entre les adversaires.

Désormais, Barclays se détache avec 17 points, suivie par l'AS Turbie avec 10 points mais un match en moins, qui est talonnée de près par BMW et Break Camp (9 points et deux matchs en moins).

Calcetto : pas de pitié entre Pompiers !

Enfin, on assistait à deux belles victoires en Calcetto avec deux scores étonnants : La Squadra FC l'emportait 12 à 6 face à LCDF Football Club ; et les Pompiers de la Turbie s'imposaient 20 à 8 contre leurs homologues monégasques.

Présenté lors de la 30e Primo Cup-Trophée Crédit Suisse, élu « bateau européen de l'année 2013 », ce bateau J/70 a vécu son premier championnat d'Europe officiel, reconnu par les instances internationales ici-même, à Monaco, en octobre 2015. Depuis, la classe n'a cessé de faire des émules en Principauté puisqu'aujourd'hui, l'armada monégasque se compose de 17 unités. Une famille qui risque de s'agrandir selon Michel Boussard, président de la J/70 Monaco Class Association. « Nous espérons atteindre 20 bateaux battant pavillon monégasque d'ici peu. Cette série est extrêmement dynamique en Principauté. »

Ludovico Fassitelli, Roberto Tamburelli et Stefano Roberti sont les chefs de file de cette flotte et représentent le club au plus haut niveau avec déjà un titre de vice-champion d'Europe obtenu par Stefano Roberti en 2016.

50 unités à la Primo Cup

Le dynamisme de la flotte monégasque attire de nombreux équipages étrangers qui affluent pendant la saison hivernale pour régater à l'occasion des Monaco Sportsboat Winter Series, série de régates organisées une fois par mois, d'octobre à mars. La présence de 50 unités représentant 12 nations, lors de la 33e édition de la Primo Cup-Trophée Crédit Suisse, qui s'est achevée dimanche dernier, en est le parfait exemple. Une saison qui se clôturera au mois de mars lors du dernier acte des Monaco Sportsboat Winter Series, qui sera organisé du 3 au 5 mars.

Les J/70 ont offert un superbe spectacle à l'occasion de la Primo-Cup, le week-end dernier sur le plan d'eau monégasque.
Les J/70 ont offert un superbe spectacle à l'occasion de la Primo-Cup, le week-end dernier sur le plan d'eau monégasque. S. Gattini

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.