“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Challenge prince Rainier-III: un début de championnat palpitant

Mis à jour le 21/10/2017 à 05:13 Publié le 21/10/2017 à 05:13
Candy Street, nouveau venu et leader de la poule A.	(DR)
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Challenge prince Rainier-III: un début de championnat palpitant

Le championnat Seven organisé par le Challenge Prince Rainier-III compte 19 équipes.

Le championnat Seven organisé par le Challenge Prince Rainier-III compte 19 équipes. Même si la grande majorité n'a joué que deux matches, certaines orientations semblent se dessiner.

Dans la poule A subsiste la plus grande incertitude avec un excellent départ d'un nouveau venu, Candy Street, actuellement leader, malgré un récent match nul à Monaco Football Association (2-2). De son côté, BMW My Way a repris du poil de la bête en infligeant une deuxième défaite à Faggionato Real Estate (4-2). Optigura est troisième et l'AS Turbie attend son heure avec un match en moins.

Dans la poule B, les saisons se suivent et se ressemblent : Diamond FC a démarré en fanfare.

Quant à la poule C, elle a permis l'émergence de deux formations, AJM 3 et MI/GP Monaco. La première bénéficie d'un goal-average impressionnant : 19 buts pour, 4 contre. Quant à MI/GP, elle a terrassé un autre nouveau venu, FANB, sur le score de 11 à 2. Dans cette poule de sept équipes, le Musée Océanographique est troisième mais Back in Town reste en embuscade.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.