Rubriques




Se connecter à

Cette large majorité nous donne toute la légitimité

Quelques heures après la victoire de sa liste, Stéphane Valeri est à son bureau. Il revient sur cinq mois d'une campagne menée tambour battant et se prépare à retrouver l'hémicycle

Propos recueillis par Joëlle deviras Publié le 13/02/2018 à 05:19, mis à jour le 13/02/2018 à 05:20
Jean-François Ottonello

Il est aussi souriant que marqué par la fatigue. Stéphane Valeri, tout comme ses plus proches collaborateurs, a dormi très peu d'heures. Mais il n'est pas de ceux qui se relâchent au lendemain de la victoire. C'est un nouveau départ. Et il s'y prépare… Le 22 février, une majorité, forte de 21 sièges, doit le désigner président du Conseil national pour succéder à Christophe Steiner qui n'a pas souhaité se représenter. Une page se tourne. Entretien avec l'élu qui a remporté, dimanche, les élections haut la main.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.