“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cette gérante de prêt-à-porter propose à ses clients des pâtisseries faites maison au nom de chaque quartier de Monaco

Mis à jour le 07/11/2018 à 15:28 Publié le 08/11/2018 à 07:48
Une pause gourmande en plein essayage?

Une pause gourmande en plein essayage? Photo Jean-François Ottonello

Cette gérante de prêt-à-porter propose à ses clients des pâtisseries faites maison au nom de chaque quartier de Monaco

La gérante de la boutique de location de tenues de soirée ou de robes de mariées Organza, à Monaco, propose des pâtisseries faites maison à ses clients en plein essayage. Les gourmandises sont également à la vente. Et cerise sur le gâteau, le client peut dévorer un dessert au nom d'un quartier monégasque

Les habitués de la rue Grimaldi connaissent la devanture de la boutique Organza, où l’on peut acheter ou louer robes de mariées et tenues de soirée. Désormais, l’enseigne compte un salon des saveurs, imaginé et baptisé ainsi par sa propriétaire Béatrice Castelain.

Gérante de cette boutique de vêtements depuis 2010, elle a choisi de diversifier son activité et de mettre en avant son goût pour la pâtisserie.

"Déguster
une pâtisserie en choisissant sa tenue"

Après une année de stages de formation culinaire à Aix-en-Provence et de travaux pour adapter son local, la voilà lancée depuis quelques jours pour proposer ses créations.

"J’ai choisi une idée novatrice, qui peut être surprenante, de proposer aux clients de déguster une pâtisserie pendant qu’ils choisissent leur tenue. Mais aussi de proposer de vendre ces pâtisseries".

Son péché mignon étant la meringue, Béatrice Castelain a imaginé des "Rose d’amour", petites meringues en forme de fleur agrémentées de pâte d’amande. "Tout est fait maison, sans colorant, avec des produits bio", souligne-t-elle.

Des Merveilleux revisités

Pour cette première collection sucrée, elle a choisi de revisiter le Merveilleux (une meringue recouverte de crème chantilly et entourée de copeaux de chocolat) avec différentes saveurs…

En les nommant des différents quartiers de la Principauté: coco pour le Rocher, pralin pour Monte-Carlo, crème anglaise pour le Portier notamment.

Une idée originale à quelques jours des célébrations de la Fête nationale.

Les gâteaux seront proposés à la boutique – et sur commande – jusqu’à la fin de l’année.


La suite du direct