“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ces riches Russes qui s'organisent pour fêter le Nouvel An à Monaco

Mis à jour le 18/12/2020 à 14:15 Publié le 18/12/2020 à 15:05
Avec le coronavirus, les jets privés ont le vent en poupe. Notamment auprès des Russes qui ont décidé de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre en Principauté.

Avec le coronavirus, les jets privés ont le vent en poupe. Notamment auprès des Russes qui ont décidé de passer le réveillon de la Saint-Sylvestre en Principauté. Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ces riches Russes qui s'organisent pour fêter le Nouvel An à Monaco

"De très nombreux Russes ont acquis de très beaux appartements à Monaco. Bénéficiant ainsi du statut de résident, rien ne les empêche de venir passer les fêtes en Principauté"

Quitte à passer par Milan, à moins qu’il ne possèdent un jet privé, les Russes ont décidé de passer les fêtes et notamment le réveillon du nouvel an sur la Côte et à Monaco. Covid ou pas, ils seront là.

L’un d’entre eux, richissime patron dans le domaine de la pétrochimie, a ainsi l’intention de privatiser son home sweet home monégasque pour une dizaine de proches... et cherche un grand chef étoilé pour lui régaler les papilles le soir de la Saint-Sylvestre.

A Cannes, Richard Tripodi, qui dirige Your VIP Service (une société de conciergerie de luxe), avoue avoir de la demande.

Rien naturellement de comparable avec l’année dernière, mais quand même: "De très nombreux Russes ont acquis de très beaux appartements à Monaco. Bénéficiant ainsi du statut de résident, rien ne les empêche de venir passer les fêtes en Principauté avant, parfois d’aller skier sur les pistes de stations de sports d’hiver suisses de Gstaad ou Zermat."

Contraintes sanitaires

Le job de Richard, en l’espèce, n’est pas facilité par les contraintes sanitaires liées aux déplacements ente la Russie et la Côte d’Azur.

Dès lors que les vols réguliers de l’Aeroflot n’atterrissent plus ni à Nice ni à Paris, c’est via Milan ou parfois Genève que ces novarichs seront "contraints" de transiter pour atteindre le Graal de leur séjour monégasque: "Pas simple, concède le patron cannois de Your VIP Service. Il fauta chaque fois affréter une limousine jusqu’à Milan pour les récupérer et, ensuite en passer par tout un tas de formalités administratives, pour acheminer ses clients en France ou en Principauté via la Ligurie."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.