“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ces bénévoles azuréens sont venus en aide aux sinistrés "encore choqués" de l'Aude

Mis à jour le 04/11/2018 à 11:42 Publié le 04/11/2018 à 11:43
Une chaîne de solidarité s'est mise en place après les violentes intempéries qui ont fait plusieurs morts dans l'Aude.

Une chaîne de solidarité s'est mise en place après les violentes intempéries qui ont fait plusieurs morts dans l'Aude. Photo AFP

Ces bénévoles azuréens sont venus en aide aux sinistrés "encore choqués" de l'Aude

Les bénévoles de l'Aide Humanitaire des Sapeurs-Pompiers 06 (Grasse-Menton) ont aidé les victimes de l'un des pires phénomènes météo en France depuis une dizaine d'années.

Des voitures empilées les unes sur les autres, des torrents d'eau boueuse, le revêtement des rues arrachées, un pont coupé en deux. De violentes inondations ont ravagé la petite ville de Villegailhenc, dans l'Aude, dans la nuit du 14 au 15 octobre dernier. De nombreuses autres communes du département ont été touchées. Au moins quatorze personnes ont perdu la vie, plus de 70 ont été blessées.

A plus de 450 kilomètres de là, l'association Aide Humanitaire des Sapeurs-Pompiers 06 (Grasse-Menton) s'est mobilisée. Les bénévoles ont rassemblé des vivres et du matériel. Ils en ont acheté, ou ont collecté des dons de particuliers ou de commerces. Et ce lundi, les volontaires ont pris la route. Ils étaient huit, de Menton ou de Grasse, à bord d'un camion de dix tonnes et de trois gros fourgons.

Mobilisation et solidarité

Ils ont amené huit palettes de nourriture, deux d'eau, trente-cinq matelas, dix machines à laver, dix frigos, huit sèche-linge, une demie-douzaine de gazinières, des lits, des draps… Des produits nécessaires, pour des victimes qui ont tout perdu. Gérard Menta, le co-président de l'association, a constaté l'ampleur des dégâts, dans l'Aude. Il était sur place avec, aussi, des Jeunes sapeurs-pompiers encadrés par des pompiers.

Celui qui intervient régulièrement sur les sites de catastrophes naturelles avec l'association décrit des habitants "pas encore remis", qui semblaient "encore choqués". Alors, les bénévoles de l'association composée de pompiers, retraités ou pas, vont se mobiliser à nouveau. Ils devraient reprendre la route de l'Aude dans les prochaines semaines. Et organiser un nouveau convoi humanitaire.


La suite du direct