“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Centre de tri : où vont les emballages de l'agglo?

Mis à jour le 03/03/2016 à 05:14 Publié le 03/03/2016 à 05:14
Christine Leuthy-Molina, directrice régionale d'Eco-Emballages, et Gérard Spinelli, vice-président de la Carf en charge de l'environnement, ont signé la convention de partenariat au Muy en présence d'élus de Menton, Roquebrune et Gorbio.

Christine Leuthy-Molina, directrice régionale d'Eco-Emballages, et Gérard Spinelli, vice-président de la Carf en charge de l'environnement, ont signé la convention de partenariat au Muy en présence d'élus de Menton, Roquebrune et Gorbio. R.D.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Centre de tri : où vont les emballages de l'agglo?

Mardi, à l'occasion de la signature de la convention entre Eco-Emballages et la Carf, une visite guidée était organisée dans l'antre du centre de tri du Muy (Var) qui traite les déchets de l'agglo

Cette signature aujourd'hui symbolise un moment crucial : celui de l'engagement d'une collectivité. Je suis très heureuse de signer ce contrat avec la Carf car elle s'est engagée fortement sur deux projets, le pacte national d'amélioration de la collecte et la simplification des consignes de tri. »

Christine Leuthy-Molina, directrice régionale Sud-Est d'Eco-Emballages, a signé, mardi matin au centre de tri Valeor du Muy (Var), la convention qui lie désormais son entreprise à la Communauté d'agglomération de la Riviera française représentée par Gérard Spinelli, maire de Beausoleil et vice-président de la Carf, chargé de l'environnement, en présence d'une délégation d'élus communautaires de la Carf (1) et de nombreux représentants de collectivités varoises (dont Liliane Boyer, maire du Muy et vice-présidente du CAD, chargée de l'environnement).

Simplification du tri

Depuis ce mardi 1er mars, en effet, les 72 000 habitants de la Riviera française ont inauguré une nouvelle manière de trier, puisque désormais les bacs jaunes réservés à la collecte sélective peuvent contenir tous les emballages plastiques ! Aux bouteilles, flacons et autres boîtes de conserve ou en carton viennent de s'ajouter les pots, boîtes, barquettes, ainsi que les sacs et sachets en plastique.

Une simplification des consignes de tri qui a pour objectif de renforcer ce geste citoyen et d'augmenter les résultats du tri sur le territoire de l'agglo.

Seule lauréate 2 016 dans le département des Alpes-Maritimes de cet appel à projet lancé par Eco-Emballages, la Carf vient d'ailleurs d'entamer une vaste campagne de promotion de ces nouvelles dispositions. Avec ce partenariat, elle va bénéficier d'une augmentation des soutiens accordés par l'entreprise Eco-Emballages en fonction du tonnage récolté ! C'est dire si l'implication de tous les usagers de l'agglo est importante.

Gérard Spinelli a tenu à remercier pour leur travail l'ensemble des acteurs de la Carf et des élus communautaires qui siègent à la commission de l'environnement, et plus particulièrement Maryse Favrou, directrice du service de l'Environnement au sein de la Communauté d'agglomération.

« La simplification des consignes de tri ne peut aller que dans le sens des usagers, tout en contribuant à réduire les coûts d'un service public fort cher », a-t-il ajouté.

Relancer la collecte du verre

En plus de ces nouvelles mesures pour le tri, l'agglo va également s'investir pour la relance du verre, dans une démarche de maîtrise des coûts (sensibilisation des usagers, animations, réflexion sur la localisation des points de collecte, etc.). « Cette matière recyclable à l'infini, et donc vertueuse, peut faire faire des économies à votre collectivité, a expliqué Christine Leuthy-Molina. Pour le moment, les habitants de la Carf déversent moins de cinq bouteilles en verre par mois dans la colonne. Il suffirait d'une de plus pour permettre à la collectivité de bénéficier d'une économie de plus de 30 000 euros ! »

Un geste modeste, mais qui a son importance : « Le verre coûte 50 euros la tonne quand on le dépose dans une poubelle grise et 40 dans une colonne… »

Autant dire que tous les élus ont écouté avec attention ces informations précises, ainsi que la visite guidée du centre de tri varois qui a suivi. Il a désormais la mission de traiter les emballages de la Riviera française.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.