“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cela restera une très bonne expérience

Mis à jour le 24/04/2018 à 05:17 Publié le 24/04/2018 à 05:17
La remontée fut belle mais vaine : les Monégasques ont vu le titre territorial leur échapper pour quatre petits points contre Draguignan (22-18).

La remontée fut belle mais vaine : les Monégasques ont vu le titre territorial leur échapper pour quatre petits points contre Draguignan (22-18). Alain Pestoni

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cela restera une très bonne expérience

Samedi après-midi, le scénario de la finale territoriale contre Draguignan aurait pu être parfait pour les Monégasques.

Samedi après-midi, le scénario de la finale territoriale contre Draguignan aurait pu être parfait pour les Monégasques. Une entame compliquée puis une remontée au fil des minutes, d'abord sur un essai collectif qui leur permettait de rentrer aux vestiaires à la pause « seulement » menés de neuf points (19-10). Puis une nouvelle pénalité de Suzzoni donnait un peu plus d'espoir. Mais voilà, lorsque Vallarino aplatissait dans l'en-but adverse, il ne restait plus que deux minutes à jouer et quatre points à rattraper (22-18, 78'). Trop pour l'ASM Rugby qui s'inclinait… « Ces moments-là permettront de construire un groupe fort dans le futur », philosophait Sylvain Masson, entraîneur des Rouge et Blanc avec Ludovic Chambriard.

Une vaine remontée

« Nous avons un trou de 20 minutes où l'on prend deux essais. L'écart s'élève à 16 points, ce qui est beaucoup pour un début de finale. Nous parvenons à mettre les Draguignanais en difficulté deux fois de suite et nous revenons à 19-10 avant la pause. Nous échouons finalement de peu, payant cette mauvaise entame. C'est dommage mais cela reste très positif. Avec le championnat de France, nous allons continuer ce que l'on a créé. Ce sont des choses qui vont nous marquer et nous servir pour le futur. C'est une certitude. »

Beaucoup de positif

« La défaite a été dure à encaisser mais cela reste quand même très positif. Nous avons vécu beaucoup de choses autour de cet évènement : la semaine d'entraînement, la journée entière avec préparation, arrivée au stade, le monde en tribunes… C'était un contexte particulier et cela restera une très bonne expérience. Pour le vécu du groupe, c'est vraiment ce qui est le plus important, ce qui favorise la progression. J'étais content de vivre ces moments-là qui permettront de construire un groupe fort dans le futur. Tous les joueurs ont pris de l'expérience et ont mûri très vite. »

Retour au championnat

« Nous basculons sur d'autres moments très forts pour ce jeune groupe, avec les 32emes de finale du championnat de France. Nous rencontrerons Aix-les-Bains, champion des Alpes, le 6 mai prochain. L'opposition sera belle. Nous n'avons pas encore le lieu mais ce sera un match couperet, avec une grosse intensité et une belle ambiance. J'espère que les avants feront un match du même acabit que samedi. Derrière, nous devrons concrétiser nos temps forts. Les 22 joueurs qui ont la chance de participer à ce genre de rendez-vous prennent une expérience qui équivaut à 10 ou 15 rencontres classiques de championnat. Ce sont des matchs qui font grandir. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.