“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ce refuge pour animaux maltraités a besoin de vous pour les protéger des fortes chaleurs

Mis à jour le 03/08/2020 à 10:51 Publié le 03/08/2020 à 10:50
Un premier bloc témoin a été équipé. Il en reste 79 autres à couvrir

Un premier bloc témoin a été équipé. Il en reste 79 autres à couvrir Photo Patrice Lapoirie

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ce refuge pour animaux maltraités a besoin de vous pour les protéger des fortes chaleurs

L’association qui accueille à Mougins une quinzaine de chiens lance un nouvel appel à la générosité. Objectif: couvrir les 80 boxes et épargner aux animaux les fortes chaleurs estivales.

La maltraitance animale défraye parfois tristement la chronique. Mais nombreux sont les amis des bêtes qui œuvrent dans l’ombre et avec toujours autant de cœur en faveur de la cause animale.

C’est le cas du côté de Mougins où le Refuge de l’Espoir lance un nouvel appel à la solidarité.

On se souvient qu’il y a un an, l’association avait sollicité la générosité pour financer l’achat de canisses. "Les toitures couvrant les boxes des chiens s’étaient détériorées. Nos protégés étaient en plein soleil", rappelle Roxane Renucci, la responsable du refuge.

Canisses détériorées

Un bel élan de générosité avait permis d’acheter du matériel et d’ombrager les toutous dans l’urgence de l’été dernier. Certains donateurs avaient même offert des petites piscines pour pouvoir les rafraîchir.

Et la mairie de Mougins avait acheté des brumisateurs. Oui, mais voila. Après une année de pluie, de vent et de soleil, les canisses sont détruites. Et la quinzaine de chiens accueillis actuellement souffre de nouveau de la chaleur.

"Alors on a décidé de resolliciter un soutien financier à travers une cagnotte Leetchi".

Le Refuge investit dans des filets durables.
Le Refuge investit dans des filets durables. Photo Patrice Lapoirie

Objectif: 5.000€

"Cette fois, nous avons décidé d’investir dans des filets de protection renforcés d’une durée de vie de plus de dix ans, pour équiper nos 80 boxes et le parc à chats. On a commandé l’équipement qui coûte 5.000€. C’est urgent".

Chacun peut participer à partir de 5€ sur la cagnotte baptisée "aide au Refuge de l’Espoir" sur le site leetchi, et ce jusqu’à mi-août.

Aujourd’hui, la contribution de 43 amis des animaux atteint 1.305€. "L’objectif est d’atteindre 5.000€ mais l’association pourtant sans grands moyens complétera l’achat si ce n’était pas le cas. C’est la crise pour tout le monde", souffle Roxane qui remercie par avance tous les donateurs. En croisant les doigts pour que son appel soit entendu.

La maman adoptive de deux petits orphelins.
La maman adoptive de deux petits orphelins. Photo DR
Un triste abandon qui finit bien

La survie de certains animaux tient parfois à un fil. Celui, ténu, d’une bonne étoile quand l’adversité domine. Comme cette histoire survenue récemment, relatée par Roxane Renucci qui vit avec son compagnon, gardien, dans un logement au premier étage du Refuge de l’Espoir.

"C’était un dimanche soir, à minuit et demi, je m’apprête à me coucher, quand je vois sur l’écran de vidéosurveillance un homme descendre l’allée qui mène au Refuge avec une glacière". Le temps de descendre en pyjama, le véhicule avait disparu. Mais à terre, dans la nuit, elle croit voir un linge noir.

"Je m’approche: c’étaient deux petits chatons d’une semaine. Je les ai biberonnés toute la nuit, non sans difficultés". Sachant que les bébés de cet âge doivent être nourris toutes les trois heures, leur avenir était compromis.

C’était sans compter la solidarité entre associations. "J’ai contacté Marcella Auvare, de Hello Médiation Animale à Antibes, pour savoir si elle n’avait pas une chatte allaitante. Elle en avait une chez elle avec un seul petit".

Il fallait tenter le coup! Les deux orphelins abandonnés ont été amenés aussitôt auprès de la maman d’adoption.

Et celle-ci les a pris sous son aile… Sauvés! Avis à ceux qui trouveraient des chatons abandonnés: "Les amener à notre partenaire, la clinique vétérinaire des Clausonnes!"

Illustration
Illustration Photo DR

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.