“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ce Français champion d'échecs au chevet des amateurs de la discipline à Monaco

Mis à jour le 13/10/2016 à 10:34 Publié le 13/10/2016 à 10:31
Bertrand Grospellier, alias ElkY, est un des Français les plus puissants dans l’univers du poker.

Bertrand Grospellier, alias ElkY, est un des Français les plus puissants dans l’univers du poker. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ce Français champion d'échecs au chevet des amateurs de la discipline à Monaco

Le Français ElkY, star de sa discipline, est à Monaco pour coacher les joueurs amateurs inscrits dans le tournoi de poker caritatif Monte-Carlo One Drop Extravaganza, dès aujourd’hui

Pour l’état civil, il est Bertrand Grospellier. Mais dans la galaxie du poker, on l’appelle ElkY. À 35 ans, il est l’un des Français les puissants dans le monde du jeu. Lauréat de la triple couronne (vainqueur de trois gros tournois), équivalent d’un grand Chelem pour un tennisman. Et ayant totalisé plus de 10 millions de dollars de gain au cours d’une carrière d’à peine plus d’une décennie.

Aujourd’hui, Bertrand “ElkY” Grospellier arrive en Principauté, non pas pour jouer, mais pour coacher à l’occasion du tournoi caritatif Monte-Carlo One Drop Extravaganza 

Et le jeune gamer est plutôt ravi. «Monaco fait partie des plus beaux cadres où j’ai eu la chance de jouer», confie celui qui fait le tour du monde pour s’asseoir aux tables de jeux.

«Quand on est 10 ou 12 heures dans un même endroit, à la même table de jeux, on s’imprègne de l’atmosphère de l’endroit. ça compte beaucoup. Et pour cela, la salle des Etoiles est quand même remarquable pour jouer».

"Un jeu impossible à maîtriser"

Demain, c’est dans les salons du Casino qu’ElkY devrait trouver l’atmosphère propice à la gagne pour encadrer ses poulains d’un jour. «Le tournoi est fermé aux professionnels, donc j’ai répondu à la proposition de venir coacher les participants, comme je l’ai déjà fait à Las Vegas».

Pour autant, à 1 million d’euros la mise en jeu, il n’y aura pas réellement de novices derrière les cartes. Des joueurs avertis donc, à qui ElkY prône l’endurance et la concentration.

«Le poker est un jeu facile à apprendre mais impossible à maîtriser. Ce que j’essaye de leur apprendre, c’est à collecter des informations. Ces informations, on les reçoit en observant la table et les autres joueurs. Ce n’est pas forcément facile au début. Beaucoup de joueurs démarrent dans le poker sur internet et ne voient pas l’importance du social dans ce jeu».

Avant de devenir ElkY, Bertrand a joué sa première partie en 2003 sur un site web en misant dix dollars.

«À l’époque, j’étais professionnel du jeu vidéo StarCraft en Corée du Sud. Un ami m’a conseillé de jouer une partie. J’ai été séduit. Le poker est un jeu très simple, où il faut avoir le goût du risque et où on peut s’améliorer en permanence».

En treize ans de pratique, il est devenu une star de son domaine. De quoi donner des idées aux débutants!


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.