“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Cauchemar du MBA à l'Annonciade Une édition qui a tenu toutes ses promesses

Mis à jour le 25/09/2018 à 05:19 Publié le 25/09/2018 à 05:19
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Cauchemar du MBA à l'Annonciade Une édition qui a tenu toutes ses promesses

Soirée à oublier pour le MBA.

Soirée à oublier pour le MBA. A l'Annonciade, samedi, l'équipe première a perdu contre Feytiat (55-57 après prolongation), concédant une deuxième défaite de rang. Et pour couronner cette mauvaise passe que traverse le MBA - déjà privé de Coralie Magoni pour encore trois semaines -, Léa Guillot, sa remplaçante à la mène, s'est blessée au genou à quelques minutes du terme. Son équipe menait mais ne tardait pas à rendre les armes… « C'était pas mal en défense, ça jouait agressif et avec du cœur, mais on a été totalement inexistante en attaque, lâchait Olga Tarasenko, dépitée mais pas abattue. On ne supporte tout simplement pas la pression défensive. »

Dans une rencontre très engagée, où les deux formations ont accumulé les pertes de balle et manqué d'efficacité, le MBA a montré deux visages. Dépassées dans l'engagement lors du 1QT, les Monégasques inversaient totalement la tendance avant la pause grâce à neuf points inscrits consécutivement (24-22, 20'). Malgré une nouvelle série de sept points dans le 3QT, elles devaient arracher la prolongation sur un tir miraculeux de Léa Guillot (45-45, 40').

« Un match pas beau à voir »

« Ce match, même entre deux équipes défensives, n'était vraiment pas beau à voir. On dirait que les filles ne sont pas du tout en confiance. Le championnat démarre mal mais on va travailler et revenir avec des petits soldats », affirmait l'entraîneur du MBA.

Une heure et 43 secondes. C'est le temps réalisé par Lucas Godin pour boucler les 750m de nage, 20km de vélo et 5km de course à pied que proposait le parcours du triathlon de Cap-d'Ail, dimanche matin. Impressionnant, surtout lorsqu'on sait que la victoire, l'an dernier, s'était jouée avec trois minutes de plus au chrono.

Michaël Dalmasso et Marvin Gruget, ses principaux concurrents, n'ont jamais pu le rattraper. Mais le licencié d'Antibes Triathlon n'était pas le seul à s'illustrer lors de cette 17e édition. Rachel Clausing (AS Monaco), chez les dames, a signé son troisième succès d'affilée ainsi qu'une belle septième place au classement général. Une performance majuscule, très justement saluée au moment de la remise des coupes. Le podium était ainsi complété par Liliane Licheski et Alexandra Vamo.

250 concurrents imités par 50 enfants

Parmi les autres résultats à retenir, la quatrième place au général obtenue par Christophe Iacovou (AS Monaco). Auteur d'une belle course, l'agent municipal au service des sports de Cap-d'Ail montait tout de même sur la dernière marche du podium chez les seniors hommes, sous les yeux notamment du maire Xavier Beck.

Puis, vers 10h, c'étaient au tour des enfants de participer à l'Animathlon (70m de nage, 400m de course à pied), encouragés par les adultes ayant déjà terminé le triathlon. Quant aux 180 bénévoles qui ont œuvré pour le bon déroulement des deux événements, ils étaient remerciés et applaudis lors de la cérémonie finale.

Hommes : 1. Lucas Godin (1:00:43), 2. Michaël Dalmasso (1:02:27), 3. Marvin Gruget (1:02:47).

Femmes : 1. Rachel Clausing (1:07:03), 2. Liliane Licheski (1:10:26), 3. Alexandra Vamo (1:14:30).

Rachel Clausing et Lucas Gaudin, les deux gagnants dans leurs catégories.
Rachel Clausing et Lucas Gaudin, les deux gagnants dans leurs catégories. J.B.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.