Rubriques




Se connecter à

Carton plein sur le ring

C'était jour de boxe vendredi dernier à Monaco.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 14/05/2016 à 05:04, mis à jour le 14/05/2016 à 05:04
Le jeune boxeur de l'ASM Sacha Di Lauro montait pour la première fois sur le ring du Monaco Boxing Challenge s'offrant, pour l'occasion, une belle victoire contre l'Italien Robert Cora.
Le jeune boxeur de l'ASM Sacha Di Lauro montait pour la première fois sur le ring du Monaco Boxing Challenge s'offrant, pour l'occasion, une belle victoire contre l'Italien Robert Cora. Johanna Prevet

C'était jour de boxe vendredi dernier à Monaco. Les amateurs étaient nombreux à se presser dans le gymnase du Lycée hôtelier pour la 4e édition du Monaco Boxing Challenge. Une fois de plus, Laurent Puons, l'infatigable président de la Fédération monégasque de boxe, et son ami, Andrei Micallef, qui préside efficacement aux destinées de la section de l'ASM, avaient mis les petits plats dans les grands pour faire de cette soirée une réussite à la hauteur des espérances du public.

Le prince Albert II leur a fait l'honneur de sa présence qui lui aura permis de se rendre compte de la qualité des combats proposés.

Quatre heures de spectacle

 

Il faut dire que le plateau était alléchant avec plus de quatre heures de spectacle ininterrompu, magistralement orchestré par le nouveau présentateur du gala, Jacques Debat, qui a su mettre l'ambiance nécessaire dans la salle avec le talent qu'on lui connaît.

Dix combats amateurs particulièrement disputés étaient au programme dont une remarquable sélection française opposée à une équipe de boxeurs italiens qui ont impressionné par leur technique et leur combativité.

On notera, une fois de plus, le grand chelem de l'écurie monégasque qui démontre, s'il était nécessaire, la qualité de la formation et de l'encadrement proposés en Principauté. Engagement, détermination et respect de l'adversaire étaient de mise dans tous ces combats permettant d'assister à de la belle boxe et de découvrir des boxeurs au talent prometteur dont le jeune Sacha Di Lauro dont c'était la première apparition à ce niveau.

Kani confirme son potentiel

 

La seconde partie de soirée était consacrée aux combats professionnels avec trois affiches opposant des boxeurs russes au palmarès convaincant à des adversaires a priori moins aguerris.

On a pourtant assisté à un splendide combat entre la dernière recrue de l'AS Monaco, le jeune Mohamed Kani, qui a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui en venant à bout du redoutable Seliverstov qui finit par vaciller devant les assauts répétés et précis d'un boxeur élégant, agréable à voir combattre.

On n'en dira pas de même du combat principal du Challenge qui n'a pas tenu ses promesses. On retrouvait avec beaucoup de plaisir Ruslan Fayfer, impressionnant gaillard à la musculature de magazine, qui avait atomisé son adversaire en quelques secondes lors de la dernière édition et l'on était donc en droit d'imaginer cette fois-ci un adversaire à la hauteur de l'enjeu. C'est malheureusement un boxeur brésilien, au CV pourtant prometteur mais à la condition physique beaucoup moins convaincante, qui se présentait sur le ring pour faire de la figuration, ne portant pas le moindre coup dangereux et semblant tétanisé par son adversaire qui l'enverra définitivement au tapis dès le début de la seconde reprise.

C'était aussi le retour à Monaco de Sylvain Chapelle qui a livré un combat de toute beauté, sans rien lâcher contre un adversaire que peu de boxeurs français se risqueraient à affronter. Battu aux points au terme d'une confrontation équilibrée, Chapelle a parfaitement soutenu la comparaison, passant tout près d'une victoire qui semblait hors de portée sur le papier. Rendez-vous en septembre pour le prochain Monaco Boxing Challenge…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.