Rubriques




Se connecter à

Cap sur les play-offs

Le MBA s'en est bien tiré face au SMUC, à domicile.

Ilona CHIABAUT Publié le 14/03/2017 à 05:13, mis à jour le 14/03/2017 à 05:13
Au cours de la rencontre, Candice Facchini a réalisé une excellente prestation.	(DR)
Au cours de la rencontre, Candice Facchini a réalisé une excellente prestation. (DR)

Le MBA s'en est bien tiré face au SMUC, à domicile. Bien qu'étant privées de Morgane Plestan, leur capitaine, blessée au genou, les Monégasques l'ont emporté haut la main.

Score final : 93 à 59.

Dès l'entame du match, les joueuses de la Principauté ont attaqué pieds au plancher, infligeant aux Marseillaises un 10 à 0.

 

Mention spéciale pour Coralie Magoni, qui a scoré 13 points en l'espace de dix minutes, « en mode Stephen Curry » explique Eric Elena, président du MBA.

Pourtant, le SMUC, qui n'a pas baissé les bras, est revenu au score grâce à sa capitaine, Monaco ne mène alors plus qu'avec six points d'avance.

La coach monégasque, Olga Tarasenko, n'est pas satisfaite de la performance de ses joueuses et ne manque pas de leur faire savoir.

Une belle remontée

Immédiatement, les Monégasques ont resserré leur défense et les Marseillaises ont eu beaucoup de mal à pénétrer dans la raquette. Encouragées par de nombreux spectateurs, les rouges et blanches ont définitivement pris l'avantage : à la mi-temps, le score est de +17 pour le MBA.

 

A noter les excellentes prestations de Candice Facchini, qui marque 17 points ; et de Mélissa Uhel qui a inscrit quatre paniers à trois points dans le dernier quart temps.

A l'issue de ce match, le MBA a décroché son ticket pour les play-offs de NF2. Ce samedi, les Monégasques accueilleront St Laurent À 20 heures à l'Annonciade.

Au programme : un derby intéressant et la célébration de la St-Patrick.

Pour l'occasion, le public est d'ailleurs invité à venir habillé en vert.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.