“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Cap d'Ail: une cérémonie sur les Terrasses Jean-Moulin

Mis à jour le 30/04/2018 à 05:15 Publié le 30/04/2018 à 05:15
Une soixantaine de personnes, dont l'ancien résistant M. Guggenheim était présents sur les Terrasses Jean Moulin pour cet anniversaire de la libération des camps de la mort.

Une soixantaine de personnes, dont l'ancien résistant M. Guggenheim était présents sur les Terrasses Jean Moulin pour cet anniversaire de la libération des camps de la mort. OVM

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cap d'Ail: une cérémonie sur les Terrasses Jean-Moulin

Hier marquait le 73e anniversaire de la libération des camps de la mort.

Hier marquait le 73e anniversaire de la libération des camps de la mort. Un anniversaire célébré à Cap d'Ail par une messe donnée en l'église Notre Dame du Cap Fleuri à Cap d'Ail. La cérémonie religieuse a été suivie par une commémoration sur les Terrasses Jean Moulin.

Une soixantaine de personnes s'y sont rassemblées pour écouter le maire de la ville, Xavier Beck, prononcer un discours dans lequel il est revenu sur la photo utilisée sur l'invitation de cet événement. Une photo du débarquement des déportés sur le quai d' Auschwitz jugée choquante par certains mais qui traduit la très dure réalité de l'époque. Une époque et des horreurs qui n'ont pas servi de leçon puisque le maire est revenu sur les massacres russes, chinois ou plus près de nous, dans les Balkans pendant les années 90.

Xavier Beck a rappelé que rien n'était jamais gagné et que la vigilance devait être constante contre la barbarie et les extrémismes. Le maire, accompagné d'André Fabre et du lieutenant-colonel Fix ont ensuite déposé une gerbe devant le monument aux morts en mémoires de toutes des victimes des camps de la mort. La Marseillaise entonnée en cœur a clôturé cette cérémonie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.