“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cap-d’Ail : un 3e âge 2.0

Mis à jour le 20/02/2020 à 11:25 Publié le 20/02/2020 à 11:25
Indispensable aujourd’hui, l’informatique passionne le troisième âge. Reste à réussir à taper sans erreur le code wifi...

Indispensable aujourd’hui, l’informatique passionne le troisième âge. Reste à réussir à taper sans erreur le code wifi... O. V.-M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cap-d’Ail : un 3e âge 2.0

Il est loin le temps où les seniors se contentaient de tricoter au coin du feu.

Il est loin le temps où les seniors se contentaient de tricoter au coin du feu. À Cap-d’Ail, avec le centre communal d’action sociale, les seniors se rendent au château des Terrasses pour une mise à jour hebdomadaire de leurs compétences en informatique. Si les retraités d’aujourd’hui l’ont en majorité connue dans leur vie professionnelle, force est de constater que passé un certain âge, la technologie devient parfois plus difficile à dompter. Dans ces conditions, un coup de pouce est toujours le bienvenu et nos retraités, sous la houlette de Philippe Sebire, formateur de Seniors connexion, mettent un coup de frais sur leurs connaissances.

Certains partent d’une page blanche, d’autres «touchent» déjà bien et savent manier leurs tablettes ou «laptops» presque comme des ados. Le prochain Steve Jobs aurait-il plus de 65 ans? Pourquoi pas mais en attendant, grâce à cet atelier, les séniors de la ville se retrouvent, continuent à apprendre et maintiennent le lien avec leurs familles en étant capable de leur envoyer un mail, de les suivre sur les réseaux sociaux, de appeler en visiophonie et pourquoi pas, dépanner l’ordinateur de leurs petits-enfants pour les plus doués d’entre eux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.