“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Cap-d’Ail : la nutrition enseignée aux tout-petits

Mis à jour le 01/02/2019 à 05:23 Publié le 01/02/2019 à 05:22
Pendant toute une semaine, les enfants des classes de Sonia, Julie et Romane ont mis en application chaque matin l’enseignement reçu en classe et composé eux-mêmes leur petit-déjeuner.

Pendant toute une semaine, les enfants des classes de Sonia, Julie et Romane ont mis en application chaque matin l’enseignement reçu en classe et composé eux-mêmes leur petit-déjeuner. O.V.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Cap-d’Ail : la nutrition enseignée aux tout-petits

À l’école de Cap-d’Ail, on le sait, la nutrition est un sujet important.

À l’école de Cap-d’Ail, on le sait, la nutrition est un sujet important. Ainsi, la mairie a privilégié une cantine « à l’ancienne » avec des produits bios et locaux autant que faire se peut, cuisinés sur place. Chaque année, en octobre, la Semaine du goût est célébrée dignement et les enfants cultivent, récoltent et dégustent les légumes produits dans le jardin des Douaniers tout proche.

Cette année, Sonia Metzger, Julie Roy et Anne Roman, toutes trois maîtresses en maternelle, ont décidé d’aller plus loin et de consacrer le mois de janvier à l’enseignement des bases de la nutrition à leurs jeunes élèves de moyenne et grande sections. Au programme : l’importance et les apports nutritifs journaliers du premier repas de la journée. Les enfants et leurs encadrants ont donc bûché pendant le mois passé sur ce sujet bien loin d’être maîtrisé, même pour beaucoup d’adultes : les groupes d’aliments, leurs fonctions et les proportions nécessaires chaque jour pour une alimentation équilibrée.

Breakfast équilibré

Et quoi de plus délectable qu’un petit-déjeuner pour mettre en application cet enseignement ?

Ainsi, pendant une semaine, les maîtresses ont instauré le p’tit dej’ à l’école en mode « self ». Avec une matérialisation de chaque groupe d’aliment par un code couleur, les enfants devaient chaque matin se composer un breakfast équilibré : du tout cuit après l’enseignement reçu.

Cerise sur le gâteau, d’après les maîtresses, les enfants, grâce à ce premier repas, avaient plus de facilités à se concentrer tout en ayant plus... de pêche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.