“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cap-d'Ail au top des villes active et sportive Saison bien remplie pour le Roca Jet Club

Mis à jour le 01/02/2017 à 05:09 Publié le 01/02/2017 à 05:09
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Cap-d'Ail au top des villes active et sportive Saison bien remplie pour le Roca Jet Club

La commune de Cap-d'Ail fait partie des 175 villes françaises qui viennent de se voir décerner le label « Ville active et sportive », récompensant les initiatives et les actions en matière de politique sportive et la promotion des activités physiques et sportives accessibles au plus grand nombre.

La commune de Cap-d'Ail fait partie des 175 villes françaises qui viennent de se voir décerner le label « Ville active et sportive », récompensant les initiatives et les actions en matière de politique sportive et la promotion des activités physiques et sportives accessibles au plus grand nombre.

Cette reconnaissance - bien méritée par une municipalité qui a toujours fait des pratiques sportives une priorité pour ses concitoyens - est attribuée par un comité composé de représentants du ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, de la Fédération des industries françaises d'articles de sport et de l'association nationale des élus en charge du sport.

Ce label représente et récompense Cap-d'Ail pour le dynamisme sportif de la vie locale. Il est attribué pour deux ans sur la base de quatre critères : la motivation, le projet sportif, l'état des lieux des équipements et des structures, ainsi que la politique et les initiatives de la commune en matière de sport. Pour sa première année, Cap-d'Ail fait partie des 91 villes qui ont obtenu le niveau 2 lauriers, seules 22 villes en France en ayant obtenu trois. Cela signifie qu'on lui reconnaît une offre réelle d'activités physiques et sportives, des initiatives innovantes et un parc d'équipements, sites et espaces de nature en adéquation avec son offre.

Le jury n'a pas dû être insensible au fait que le nombre de licenciés des associations sportives de la commune représente le tiers de la population cap-d'ailloise…

« Le sport est aussi au cœur de nos projets scolaires. Nous avions fait partie des sites pilotes pour tester le dispositif Guy Drut à l'école avec les matières fondamentales le matin et du sport l'après-midi et cela avait été un grand succès. Le dispositif n'a malheureusement pas été poursuivi mais il est essentiel pour moi que les temps d'activités périscolaires à la charge des communes permettent aux enfants de découvrir des activités sportives encadrées par des éducateurs du service des sports de la Ville, qui sont aussi présents pendant le temps scolaire pour assister les enseignants », explique Xavier Beck, le maire de Cap-d'Ail. « Le sport est culturellement quelque chose d'important pour la ville. Je crois beaucoup aux vertus du sport. »

Gilles Frasnetti, le très enthousiaste adjoint aux sports, précise : « Le jury a été très sensible à nos activités handiplage et aux animations estivales proposées à la plage Marquet. Nous sommes la seule commune du département à offrir ces activités en accès libre, encadrées par des éducateurs diplômés. L'aspect sport pour tous dans une petite commune comme la nôtre a été un argument qui a pesé dans l'attribution du label. Des représentants du comité sont venus sur place nous rencontrer et constater le dynamisme de notre candidature. »

Le label sera remis le 7 février à Montpellier par le ministre des Sports, Patrick Kanner, et le champion olympique de canoë et membre du Comité international olympique Tony Estanguet qui parraine cette opération.

La saison dernière, les pilotes monégasques participaient à pas moins de cinq championnats. Dans la catégorie Jet à selle, endurance, on citera Jean-Paul Levy, qui terminait 6e des championnats d'Europe et décrochait le bronze aux championnats de France d'endurance. Une médaille qui confirme son excellente forme, notamment grâce à une préparation physique exemplaire. On évoquera également les belles performances des deux plus anciens pilotes du club : d'une part, Alexandre Miano, qui remportait un podium lors de l'open de Cavalaire ; d'autre part, Michel Torre, qui participait à une manche du Watercross.

En effet, ce dernier préfère se consacrer à sa tâche d'entraineur et de team manager de la pilote féminine, Lisa Caussin-Battaglia.

Le beau parcours de Lisa Caussin-Battaglia

Alors qu'en 2015 elle remportait un titre de vice-championne de la coupe du monde ; elle se lançait, la saison dernière, dans la catégorie jet à bras de vitesse et décidait de représenter les couleurs de la Principauté sur le plus gros format de course existant dans sa catégorie : le championnat du monde UIM, qui ne comporte pas moins de cinq manches.

Pour ce championnat, Lisa se déplaçait en Italie, en Espagne, en Chine à deux reprises et à Sharjah aux Émirats Arabes Unis pour la finale. L'occasion pour elle de se mesurer aux meilleurs mondiaux : 54 pilotes de 25 nationalités différentes ; tous accompagnés des machines les plus puissantes. Un vrai challenge qui nécessitait une grande préparation, tant pour sa pilote que pour sa machine.

Elle relevait alors le défi que représentait cette compétition avec brio, puisqu'elle se classait 9e en catégorie vitesse. Pour l'épreuve du slalom, qui se déroulait à Liuzhou en Chine, en nocturne, elle décrochait la 8e place. Finalement, elle participait également au championnat régional Grand Ouest Watercross et aux championnats de France, où elle montait sur la troisième place du podium de la catégorie vitesse et remportait le titre de vice-championne de slalom parallèle.

Grâce à ses très belles performances, elle entrait dans le top 10 des World Ranking, classement mondial des pilotes toutes catégories) et accédait à un contrat qui lui permet de participer de nouveau aux championnats du monde UIM 2017.

Actuellement, la pilote rouge et blanc se prépare pour la saison à venir : entraînements, recherche de partenaires et entretien de la machine. C'est à Shanghai, fin avril, qu'elle reprendra la compétition.

Lisa Caussin-Battaglia prête à attaquer une nouvelle saison  au sommet.
Lisa Caussin-Battaglia prête à attaquer une nouvelle saison au sommet. Dariusz Olejnik

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.