“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Candidatures ouvertes pour la 86e Fête du Citron

Mis à jour le 06/11/2018 à 05:10 Publié le 06/11/2018 à 05:10
Les candidats sont venus nombreux ce lundi après-midi à l'Office du tourisme pour la 86e Fête du Citron. Pour leur porter chance la mascotte John Lemon a fait une petite apparition ...

Les candidats sont venus nombreux ce lundi après-midi à l'Office du tourisme pour la 86e Fête du Citron. Pour leur porter chance la mascotte John Lemon a fait une petite apparition ... Jean-François Ottonello

Candidatures ouvertes pour la 86e Fête du Citron

Lancé hier après-midi, le recrutement pour cet événement se poursuit jusqu'au 30 novembre à l'Office du tourisme. Au total, 300 postes sont à pourvoir et il y en a pour tous les profils

La patience. Peut-être le maître mot hier après-midi pour accéder à l'Office de tourisme de Menton. Car dès 14 heures tapantes, c'est une belle file d'attente qui s'étendait jusqu'à la rue. Dans le calme, mais avec un peu d'impatience.

La raison ? Le coup d'envoi des recrutements pour la 86e Fête du Citron qui aura lieu du 16 février au 3 mars prochain.

Au total, 300 postes sont à pourvoir dans différents domaines : caisse, contrôle, manutention. [Notre édition de samedi] Nouveauté, cette année : le poste de renseignement, pour orienter les personnes durant les festivités.

« Orienter vers le poste adapté »

Alors, pour avoir une chance de participer à cet événement phare de la cité du Citron, les postulants de tous âges sont venus dès l'ouverture proposer leur candidature. Puis ils se sont prêtés à un entretien rapide, de cinq minutes auprès de Florian Cournault, chargé de les accueillir.

« En fonction de leur expérience, de leur profil et leurs disponibilités, je les oriente vers le poste qui est le plus adapté pour eux. Après, ils n'ont plus qu'à remplir un dossier en ligne. »

Et le tour est joué.

Parmi les candidats, Lili, 64 ans, Mentonnaise à la retraite a tenté sa chance. Une première pour elle. « À chaque fois, je m'y suis prise en retard. Alors cette année, j'ai tout fait pour faire partie des premiers. J'ai toujours eu envie d'y participer, j'adore cet événement alors je croise les doigts pour être retenue. »

Un peu plus loin dans la file d'attente, c'est aussi une première pour David, 18 ans et Anthony, 19 ans, tous deux de Menton. Accompagnés de Pascal, un ami venu de Lyon, ils se sont prêtés au jeu de l'entretien. Sans stress. « C'est l'occasion pour nous d'avoir un premier petit job et de travailler. On prendra ce qu'il y a. »

Quelques minutes plus tard, la réponse tombe pour les deux amis qui semblent satisfaits. Pour Anthony « un poste à la sécurité ou de manutention. » Pour David, « de la manutention ou du contrôle de tickets. »

Les habitués au rdv

Mais parmi les candidats, il y a aussi eu des habitués. Déjà présents les éditions passées, ils reviennent. C'est le cas de Pascal 58 ans, de Menton qui était au poste de contrôleur l'an dernier. « Il y a vraiment une bonne ambiance et la clientèle est sympathique. Cette année, j'aimerais bien avoir un contrat un peu plus long. »

Il faudra encore aux candidats encore un peu de patience pour savoir s'ils sont pris. En attendant, pour tous les retardataires, pas de panique. Le recrutement se poursuit à l'office du tourisme durant tout le mois, jusqu'au vendredi 30 novembre.

Chacun peut avoir sa chance, même avec peu ou pas d'expérience professionnelle. Seule nécessité - en plus d'être motivé - se présenter durant les heures dédiées au recrutement : du lundi au vendredi, de 14 à 17 heures et les samedis 10, 17 et 24 novembre, de 10 heures à midi.

À savoir : parler une ou plusieurs langues étrangères, tels que l'anglais ou l'italien, peut être un plus pour certains postes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct