“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Café de Paris : toujours des points de friction

Mis à jour le 09/01/2016 à 05:08 Publié le 09/01/2016 à 05:08
Christian Fayard et Philippe Bidault, délégués du personnel et syndicaux (Union des syndicats de Monaco).

Christian Fayard et Philippe Bidault, délégués du personnel et syndicaux (Union des syndicats de Monaco). N.H.-F.

Café de Paris : toujours des points de friction

Un mois après le débrayage, deux représentants du personnel font le point sur les discussions. « Pas satisfaisant dans l'ensemble », selon eux

C'était il y a un mois. Début décembre, une cinquantaine de salariés ont débrayé devant le Café de Paris. Une manière de protester contre de récents changements dans leur quotidien. Il a beaucoup été question d'un nouveau système informatisé de « gestion des temps et des activités ». Et c'est ce qui poserait problème. Selon deux délégués du personnel et délégués syndicaux, « on ne peut plus changer les horaires ». Et cela a un impact sur la vie familiale des salariés du Café de Paris.

Un mois après le débrayage, donc, des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct