“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

C'est la reprise

Mis à jour le 17/09/2016 à 05:12 Publié le 17/09/2016 à 05:12
(DR)

C'est la reprise

Après une année riche en événements, avec l'organisation de nombreuses compétitions et des participations remarquées en tournois, c'est la reprise chez les badistes.

Après une année riche en événements, avec l'organisation de nombreuses compétitions et des participations remarquées en tournois, c'est la reprise chez les badistes. Les joueurs se sont retrouvés mercredi 7 septembre pour leur assemblée générale et ont repris le chemin des terrains le jeudi suivant dans le gymnase du Lycée technique et hôtelier de Monaco.

Le club Monaco Badminton accueille les enfants à partir de 6 ans et propose des formules adaptées aux attentes des pratiquants qui veulent s'adonner à leur sport favori en compétition ou en jeu libre. Le club offre aussi la possibilité aux personnes désireuses de découvrir le badminton de faire trois séances d'essai avant une inscription définitive. Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous directement sur place en tenue sportive, le club prête raquette et volants. Le dépôt des dossiers d'inscription est possible les lundis et mercredis à partir de 18 h. Le montant des inscriptions est de 115 € pour les adultes et 85 € pour les jeunes de 6 à 16 ans. Les personnes intéressées doivent se munir d'un certificat médical de non-contre-indication, d'une photo d'identité et du formulaire d'inscription.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.