Bruno Cirino veut travailler pour aller chercher la 3e étoile

Il y a quatre ans, la rétrogradation de deux à une étoile au Michelin de Bruno Cirino, l'emblématique chef de l'Hostellerie Jérôme, à la Turbie, avait fait grand bruit, provoquant la stupéfaction et l'incompréhension de tous.

Article réservé aux abonnés
Poupart Jean-Michel Publié le 07/02/2018 à 05:24, mis à jour le 07/02/2018 à 05:24
Philippe Dobrowolska

Il y a quatre ans, la rétrogradation de deux à une étoile au Michelin de Bruno Cirino, l'emblématique chef de l'Hostellerie Jérôme, à la Turbie, avait fait grand bruit, provoquant la stupéfaction et l'incompréhension de tous.

Avant-hier soir, à Paris, l'affront a été lavé avec la deuxième étoile retrouvée sous les applaudissements nourris de l'ensemble de la profession. Quelques minutes après la cérémonie, le chef savourait cette distinction. Entretien.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.