“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Union sacrée pour protéger l'aire marine du Larvotto

Blaise Matuidi récompensé à Monaco pour son engagement envers les jeunes de banl...

Ils testent des balises low cost pour suivre et protéger des tortues en Martiniq...

Plan transport à Nice, maltraitance dans une crèche, polémique à Pôle Emploi: vo...

Sylvie Esparre intègre la Commission Supérieure des Comptes

Saint-Tropez La chapelle de Brigitte Bardot Monaco La Chapelle palatine des Grimaldi

Mis à jour le 17/12/2017 à 05:12 Publié le 17/12/2017 à 05:11

Saint-Tropez La chapelle de Brigitte Bardot Monaco La Chapelle palatine des Grimaldi

Pour découvrir la chapelle dédiée à saint Pierre d'Alcantra, il faut le mériter.

Pour découvrir la chapelle dédiée à saint Pierre d'Alcantra, il faut le mériter. Direction Vintimille, rejoindre Breil sur Roya, prendre la direction de Sospel-emprunter une minuscule route sinueuse et se lancer sur une piste caillouteuse sur plusieurs kilomètres.

Au milieu d'un paysage de campagne rude, cette minuscule chapelle domine la vallée de la Roya et semble observer de loin le village de Breil en contrebas.

Dans cette immense bâtisse du XVIIIe siècle construite sur trois niveaux, mise à sa disposition en échange de travaux de rénovation et d'entretien, Françoise Cotta, avocate pénaliste de renom, à une heure de sa Nice natale, a choisi de prendre encore plus de hauteur.

Face au massif de la Cougoule,la petite chapelle a une allure un peu mexicaine. Avec son toit en ardoise et son petit clocheton, elle a gardé un caractère sacré, revisité avec la sensibilité de Françoise : la partie droite de l'autel est consacrée à la religion catholique, les autres religions se partagent la partie gauche, tandis qu'un vieux livre consacré à Lénine contrebalance la Bible posée sur un coffre en bois.

Résistante et engagée comme son père (ancien maire de Nice à la Libération), Françoise accueillait l'année dernière à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct